Le célèbre analyste Ming-Chi Kuo estime que le port Lightning pourrait être remplacé par un iPhone sans port.

En 2021, les objets technologiques qui ne sont pas en USB-C sont des reliquats d’une autre époque. Performant, réversible et capable de faire transiter de nombreuses informations en plus du courant, le format USB-C s’est imposé comme une norme pérenne, qui permet, en plus, d’économiser sur les chargeurs : un câble USB-C est un bon adaptateur secteur est tout ce dont vous avez besoin aujourd’hui pour la plupart de vos équipements. Apple y est aussi passé sur ses iPad et MacBook, mais résiste encore à l’harmonisation de la gamme sur son produit phare : l’iPhone.

Et d’après l’analyste Ming-Chi Kuo, qui a plutôt un bon historique côté projets de Cupertino, il est possible qu’un iPhone en USB-C ne voie jamais le jour.

iPhone USB-C : une double contrainte pour Apple

Ce défaut que l’on regrette modèle après modèle, surtout depuis que toute la gamme Apple ou presque est en USB-C, semble être une fatalité. Ming-Chi Kuo évoque deux raisons côté Apple, que l’on peut comprendre aisément. La première concerne les capacités de résistance à l’eau de l’USB-C. Le smartphone d’Apple est officiellement waterproof depuis l’iPhone 7 et visiblement, le port Lightning qui l’équipe est plus performant sur ce point.

La durabilité des produits technologiques étant au cœur des préoccupations des consommateurs et Apple assurant un suivi logiciel long de ses appareils, on ne peut que comprendre la volonté de l’entreprise de ne pas sacrifier un composant résistant pour un autre qui le serait moins.

L’iPhone 12 Pro Max // Source : Louise Audry pour Numerama

La deuxième raison est économique. Apple a construit un écosystème d’accessoires complet autour du port Lightning, des chargeurs aux adaptateurs… jusqu’aux voitures, qui peuvent avoir un port Lightning nativement intégré dans la colonne centrale, pour recharger un iPhone plus simplement.

Cet écosystème a plusieurs enjeux : les partenaires d’Apple sont si nombreux qu’il ne serait assurément pas idéal de se les mettre à dos en sortant un iPhone incompatible avec des années de sorties d’accessoires — on se souvient du scandale lors du passage du port 30 broches au port Lightning. Mais Apple a aussi à y perdre : la certification Made For iPhone est rémunératrice, car sous licence. Passer à l’USB-C, format standard, ne permettrait pas de contrôler l’écosystème, ni de le taxer.

Comme l’a très bien analysé le Youtubeur tech Léo Duff, l’avenir du port Lightning est apparu sur l’iPhone 12 et se nomme MagSafe. Il propose de la charge sans contact aimantée pour minimiser la déperdition d’énergie et s’accompagne du même modèle d’affaires que l’écosystème Made For iPhone. Aujourd’hui, cet écosystème est particulièrement peu fourni, mais les constructeurs d’accessoires s’emparent petit à petit de cette nouvelle possibilité. Dès lors, il ne semble pas étonnant que l’évolution de l’iPhone avec un port Lightning soit un iPhone… sans port du tout. Après l’abandon du jack, le support des eSIM et la constitution d’un écosystème MagSafe, la direction suivie par Apple semble naturellement s’orienter vers un iPhone port — qui n’aurait donc pas de souci de résistance à l’eau.

Difficile en revanche de prédire quand cet appareil sortira : tout dépendra de l’engouement pour MagSafe, qui devra se faire sur plusieurs générations.

L’énorme iPhone 12 Pro Max et sa bobine MagSafe // Source : iFixit, réutilisation autorisée

 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo