Déjà remis en service à l'étranger, le Boeing 737 Max est de nouveau exploité aux Etats-Unis. Une première compagnie aérienne, American Airlines, doit assurer un vol le 29 décembre.

Les choses sont en train de rentrer petit à petit dans l’ordre pour le Boeing 737 Max. Après un tout premier vol commercial survenu au début du mois de décembre, opéré alors par une compagne brésilienne pour une liaison intérieure, c’est cette fois au tour d’une entreprise américaine, American Airlines, de remettre en service l’aéronef de Boeing, après pratiquement deux ans de suspension.

Comme le signale Air Journal, il s’agira du tout premier vol commercial du Boeing 737 Max aux USA depuis début 2019. Il assurera la liaison entre Miami et New York, avec à bord 172 passagers, plus le personnel naviguant. Courant décembre, d’autres avions de ce modèle avaient décollé outre-Atlantique, mais il s’agissait de vols d’essai et de vols promotionnels pour prouver la fiabilité de l’appareil.

737 Max
La cabine d’un Boeing 737 Max. // Source : airbus777

Un pépin sur un vol canadien

Manque de chance pour Boeing, il s’avère qu’un premier incident a déjà été relevé sur le 737 Max à peine quelques semaines après sa remise en service, en tout cas en Amérique du nord. Un incident heureusement sans gravité, mais qui va compliquer encore un peu plus le retour de la confiance du public. En effet, il a été annoncé le 25 décembre qu’un avion d’Air Canada a eu un problème moteur.

La difficulté rencontrée par l’aéronef, qui transitait entre l’Arizona et Montréal et qui ne comptait aucun passager à bord hormis trois membres d’équipage, n’était pas liée aux soucis qui ont conduit les autorités aériennes à interdire le 737 Max d’opérer. C’est une baisse de pression hydraulique dans le réacteur gauche est à l’origine de cet incident, selon le site Aviation24.

avion Boeing 737 MAX 8
Les liaisons aériennes opérées par des 737 Max reprennent depuis quelques semaines. // Source : Liam Allport

Au Canada, le gouvernement a approuvé les modifications de Boeing sur le 737 Max à la mi-décembre, mais les autorités aériennes locales n’ont pas encore donné de feu vert pour la reprise des vols commerciaux dans le pays. Aux USA, l’autorisation est donnée depuis la mis-novembre. American Airlines est la première compagnie à se lancer, et prévoit un vol quotidien jusqu’au 4 janvier, puis davantage jusqu’à février.

Au niveau européen, le retour en service du 737 Max est conditionné à l’avis de l’Agence européenne de la sécurité aérienne. Dans un communiqué daté de fin novembre, elle faisait savoir qu’elle ne prévoyait pas de rendre de consigne avant la mi-janvier 2021, au moins. Si l’autorisation est finalement accordée, l’Agence a fait savoir qu’elle suivra de près l’avion pour « permettre une détection précoce de tout problème éventuel ».

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo