Vous vous en servez peut-être pour y publier vos photos, mais que savez-vous de l'origine du nom de Flickr ?

C’est l’une des plateformes d’hébergement de photographies les plus importantes du web. C’est aussi l’un des sites qui accueille l’un des plus vastes dépôts de clichés libres d’utilisation. C’est là par exemple que les administrations américaines publient des photos montrant le quotidien de la Maison-Blanche, que n’importe qui peut exploiter. C’est aussi là que SpaceX partage ses plus beaux moments.

Autrefois propriété de Yahoo, Flickr est aujourd’hui dans l’escarcelle de SmugMug. Mais avant cela, la célèbre plateforme photographique appartenait à deux Canadiens, Stewart Butterfield et Caterina Fake. Et c’est justement à l’occasion d’un entretien accordé en 2006 à Inc.com — c’est-à-dire deux ans après le lancement du site, à Vancouver — que les deux fondateurs ont révélé l’origine du nom de Flickr.

Flickr
La page d’accueil du service. // Source : Flickr

Flicker devient Flickr

C’est en fait l’un de leurs amis, Ben, qui a eu l’idée de Flickr — plus exactement Flicker, qui signifie « scintillement » en anglais. Le problème, c’est qu’à l’époque un nom de domaine avec Flicker avait déjà été acheté et son propriétaire n’entendait pas le céder. Aussi les deux Canadiens se sont-ils résolus à faire sans, en optant pour un nom de domaine sans le « e ».

Dans une vieille discussion exhumée par Rewind & Capture, les deux fondateurs ont fini par se dire que c’était une chance de ne pas avoir eu Flicker.com : « Au début, nous pensions que cela pourrait être un problème, étant difficile à épeler, mais cela ne s’est pas avéré être le cas ». En outre, cela a permis de construire une identité distincte, en évitant un nom commun qui aurait pu nuire à la visibilité du site.

Ironie de l’histoire, il s’avère que Yahoo, qui s’est emparé en 2005 de Flickr, a pu racheter en 2010 le nom de domaine Flicker.com. Sauf que ni Stewart Butterfield ni Caterina Fake n’étaient encore chez Yahoo à ce moment-là : tous les deux avaient déjà démissionné en juin 2008. Et à cette époque, l’identité de Flickr était déjà bien établie. Flicker.com ne mène d’ailleurs aujourd’hui nulle part.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo