Le Mac n'a pas été laissé de côté à la WWDC 2020 : la version 11 de macOS, nommée Big Sur, repense entièrement le design du système d'exploitation d'Apple. Le rapprochant, petit à petit, d'iOS.

Après Catalina, il faudra désormais appeler macOS « Big Sur ». La version 11, qui succède à plusieurs générations estampillées 10, est d’après Craigh Federighi le changement de design « le plus profond » depuis longtemps.

Les nouveautés dans macOS Big Sur

Et en effet, tout a été changé, à la faveur d’une nouvelle interface visuelle basée sur les matériaux : verre, ombres, matières et reliefs permettront de mieux hiérarchiser l’information visuelle. Difficile de se faire un premier avis sans avoir le système d’exploitation sous les mains, mais tout semble bien plus harmonieux. Les icônes, par exemple, ont été remaniées pour tenir dans des carrés et ont été redessinées.

Présentation de MacOS Big Sur // Source : Apple

Les réglages sont désormais accessibles dans un menu qui ressemble au centre de contrôle d’iOS : un panneau complet en haut à droite permet d’accéder aux contrôles rapides. Wi-Fi, Bluetooth, luminosité, etc. ont désormais tous un réglage facilement accessible, comme sur iPad ou iPhone. D’ailleurs le Mac reprend à iOS 14 ses widgets dynamiques et sa barre de notification, qui est désormais exactement la même que celle des systèmes d’exploitation tactiles.

L’application Messages se renouvelle

Côté communication, l’application Messages reçoit toutes les fonctions d’iOS et les futures fonctionnalités prévues par iOS 14 : recherche détaillée, édition des photographies, création des Memojis, etc. De la même manière, l’application Plans rattrape son retard sur la version iOS de l’application de cartographie, avec des favoris, des onglets, ou la possibilité d’explorer les villes à la Street View. 

Présentation de MacOS Big Sur // Source : Apple

Bien entendu, ces changements ne viennent pas de nulle part : Messages et Plans sont des applications développées pour iOS et transférées sur macOS grâce à Catalyst, le traducteur d’applications iOS en applications macOS que les développeurs peuvent utiliser. Apple promet de nouveaux portages d’applications iOS sur Mac.

Présentation de MacOS Big Sur // Source : Apple

Les nouveautés dans Safari

Safari n’est pas laissé de côté, notamment avec une nouvelle gestion des onglets pour les rendre plus clairs et un nouvel onglet de l’App Store Mac entièrement dédié aux extensions. Elles pourront avoir des permissions exclusives et limitées dans le temps, pour renforcer leur sécurité — bien des applications ont des accès plutôt larges, comme la lecture de ce que vous tapez ou l’écriture dans le navigateur et une attention particulière sur leur sécurité n’est pas surfaite. Le navigateur d’Apple utilisera également le tout juste annoncé Apple Translate pour traduire en direct des pages web — à la manière de Chrome avec Google Translate.  Safari fait enfin un pas en avant côté vie privée, en laissant les utilisateurs bloquer nativement tous les trackers publicitaires en un clic. Ils apparaîtront nativement juste à côté de la barre d’adresse.

Présentation de MacOS Big Sur // Source : Apple

Partager sur les réseaux sociaux