Le consortium Unicode, qui s'occupe chaque année de la mise à jour des emojis, ne pourra pas les publier à temps cette année. La cause ? La pandémie de Covid-19.

2020 nous avait apporté un ours polaire, un appareil à fondue, un bubble tea, mais surtout plus d’inclusion. Parmi les nouveaux emojis présents dans la version 13.0, on retrouve un homme portant une robe de marié, une personne de Noël non-binaire, et  le drapeau et le symbole transgenre. Un vrai pas en avant vers la représentation des LGBT+.

Malheureusement, il va falloir attendre encore pour le cru 2021 : le Consortium Unicode, l’organisme qui s’occupe de la création et de la mise en place des nouveaux emojis, a annoncé un report de six mois du standard Unicode 14.0, de mars 2021 à septembre 2021. Dans les faits, l’arrivée de la mise en jour prenant plus ou moins de temps en fonction de la mise à jour des systèmes d’exploitation, certains utilisateurs pourraient ne pas avoir accès aux nouveautés avant 2022.

Pourquoi le retard ?

Il semblerait que le coronavirus ne nous prive pas seulement de sorties. En effet, le consortium Unicode se base uniquement sur le travail de bénévoles. Dans le cadre de la pandémie de Covid-19, « nos contributeurs sont très sollicités par leurs emplois », expliquait Mark Davis, le président du Consortium. « Dans l’intérêt de tout le monde, nous avons préféré décaler la date de sortie de notre nouvelle version 14.0.  ».

Le consortium Unicode ne s’occupe pas seulement des emojis.  L’organisation coordonne surtout le standard Unicode, qui permet de coder les symboles d’écriture à travers toutes les plateformes et logiciels. Pour l’alphabet latin, chaque lettre à un code assigné, mais c’est également vrai pour les langues comme le japonais, qui utilise plusieurs systèmes d’écriture. Et pour faire tout cela, le consortium Unicode a besoin de beaucoup de main d’oeuvre, en ce moment très demandée.

Emoji triste

Un impact limité

Mais rassurez-vous : covid-19 aura finalement un impact assez limité. Les mises à jour annoncées au début de l’année arriveront bien sur les smartphones au cours des prochains mois. Les dates de sorties des deux autres projets du Consortium ne sont également pas décalées. Le programme ICU, qui permet la mise à jour des bibliothèques C/C++ et Java, et le projet CLDR, qui encadre les mises à jour des OS Apple, Microsoft et Google, sortiront dans les temps. «  Nous maintenons notre cycle de 6 mois, même si la prochaine version sera peut-être moins complète que d’habitude », a précisé le consortium sur son site.

La mise à jour des emojis n’est pas une affaire à prendre à la légère. Les nouvelles versions sont chaque années scrutées, analysées, et sont vues comme un miroir de l’évolution de la société. L’inclusion des emojis du drapeau LGBT, la possibilité de choisir différentes couleurs de peau et des personnages non-binaires avaient été applaudies. Les emojis sont aussi à l’origine de certaines revendications : des artistes militent pour que des emojis sur le changement climatiques soient inclus, et des Bretons ont lancé une pétition pour avoir un emoji à l’effigie de leur drapeau.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo