Une prochaine mise à jour de Firefox va intégrer une nouvelle règle pour limiter le pistage en ligne. Il s'agira de supprimer les cookies de suivi et les données de sites qui n'ont pas été visités par l'internaute depuis longtemps.

Nouvel effort de Mozilla dans sa bataille contre le pistage en ligne. Lors d’une prochaine mise à jour de son navigateur web, attendue le 7 avril, une nouvelle fonctionnalité sera fournie aux internautes. C’est ce que signale le site Ghacks dans une actualité parue le 4 mars. C’est Erica Wright, une développeuse senior chez Mozilla, qui en a assuré le suivi et le développement sur le site Bugzilla.

Concrètement, le principe de la modification est le suivant : il s’agit d’identifier les sites qui placent des cookies de pistage dans Firefox et de les supprimer automatiquement au bout de 30 jours, si aucune interaction n’a eu lieu entretemps avec les sites qui les ont déposés. La purge concerne aussi les données de sites. Cette fonctionnalité arrivera avec Firefox 75. La version actuelle du navigateur est numérotée 73.0.1.

Firefox Mozilla
Cette mise à jour est prévue pour Firefox 75, dont la sortie est programmée pour début avril. // Source : Mozilla

Le pistage, cheval de bataille de Mozilla

La prochaine mise à jour arrivera très bientôt. La sortie de Firefox 74 est attendue pour le 10 mars.

La dernière grande mesure prise par Mozilla pour combattre le pistage indésirable date du début d’année, avec l’arrivée de Firefox 72. Cette mise à jour a été l’occasion de généraliser ses outils anti-suivi contre les scripts de captures d’empreintes numériques, en les activant par défaut pour tout le monde. Il a fallu beaucoup d’huile de coude pour en arriver là : en effet, c’est un travail qui avait débuté en 2018.

Ce qu’on appelle empreinte numérique est une méthode de pistage qui diffère du cookie. Le but est de produire un code unique à partir de votre profil (en se basant sur votre PC, vos logiciels, vos modules, vos préférences, etc). L’idée est de la rendre unique, de façon à ce qu’elle puisse être systématiquement retrouvée et associée à un internaute lors de ses pérégrinations en ligne.

Sur les produits Apple, Safari est déjà très en avance sur ce sujet, épurant les cookies tiers régulièrement si l’utilisateur ne vient pas sur un site.

Partager sur les réseaux sociaux