L'entreprise Yahoo a été créée en 1994. Mais saviez-vous pourquoi elle porte ce nom ? Spoiler : ça n'a rien à voir avec une interjection, malgré le point d'exclamation final.

Vous aussi, vous pensiez que le nom Yahoo venait d’une heureuse interjection ? Eh bien sachez qu’il n’en est rien. Comme chaque semaine, on décrypte les origines du nom d’une grande entreprise de la tech.

Une entreprise créée en 1994

Yahoo a été créé en janvier 1994 par deux hommes, Jerry Yang et David Filo. Tous deux avaient suivi une formation en ingénierie électrique. C’est à leur université, Stanford, qu’ils ont lancé la première version du moteur de recherche.

Les fondateurs de Yahoo // Source : Flickr / Yahoo

L’objectif était d’après la firme de « pouvoir suivre l’actualité de ses centres d’intérêt » sur Internet. Les deux fondateurs avaient créé des catégories de sites, puis des sous-catégories… jusqu’à ce que cela devienne une sorte de moteur de recherche, ou plutôt, un répertoire de sites Web hiérarchisés.

À l’époque, Yahoo s’appelait : « Jerry and David’s guide to the world wide web ». Quelques mois plus tard, la plateforme a finalement été renommée Yahoo !, avec un point d’exclamation.

Ce terme est en fait un acronyme, de l’expression « Yet another hierarchically officious oracle ». En français, on pourrait le traduire littéralement par « encore un autre oracle hiérarchisé et officieux », le terme oracle désignant une personne dotée de pouvoirs de divination.

Les fondateurs ont aussi précisé avoir choisi cet acronyme, car ils aimaient la définition d’un « Yahoo ». Ce terme n’est pas l’interjection symbolisant la joie : en anglais, c’est aussi un mot qui désigne une personne « brute », non sophistiquée.

Une offre de rachat manquée

Le site Yahoo a dans un premier temps été utilisé par les étudiants de Stanford, mais il a vite évolué ensuite. Dès l’automne 1994, il a célébré son premier million de visites, pour environ 100 000 visiteurs uniques. Un an plus tard, ses fondateurs rencontraient des investisseurs de la Silicon Valley. Sequoia Capital, une firme qui avait investi entre autres dans Apple et Atari, leur avait octroyé 2 millions de dollars.

Cela leur a permis d’engager de nouveaux employés. En avril 1996, Yahoo ! en comptait 49. L’entreprise a beaucoup gagné en valeur durant la « bulle Internet » et a développé de nouveaux services comme les mails Yahoo. Ses dirigeants étaient si confiants sur son avenir qu’entre 2005 et 2008, ils ont rejeté les offres de rachat de la part de Microsoft — dont une à 44 milliards de dollars. La concurrence, notamment Google, a grossi entre temps.

Quelques années plus tard, Yahoo ! a racheté (et un peu fait couler) Tumblr, et a fini par accepter une autre offre de rachat. C’est Verizon qui l’a emporté en 2016, pour seulement 4,86 milliards de dollars, soit près de 10 fois moins que l’offre de Microsoft. Marissa Mayer, PDG depuis 2012, a démissionné en 2017 après un bilan en demi-teinte.

Fin septembre, Yahoo a changé son logo… mais a décidé de garder son fameux point d’exclamation.

Le nouveau logo de Yahoo ! // Source : Yahoo

Partager sur les réseaux sociaux