Comme l'iPhone XR en 2018, l'iPhone 11 a tout pour plaire. Sauf si l'on regarde son chargeur 5W USB-A, qui n'a pas changé depuis... l'iPhone 4.

À une époque où les connectiques USB-C fleurissent sur tous les modèles et où la charge rapide est devenue une case automatiquement cochée dans une fiche technique, Apple s’évertue à vendre son iPhone 11 avec un chargeur 5W en USB-A. C’est sans aucun doute le seul affront du nouveau smartphone haut de gamme : la charge rapide, qui permet de récupérer 50 % d’autonomie en moins de 30 minutes, est en option payante.

On peut difficilement pardonner à Apple son manque de générosité en la matière, surtout quand, chez la concurrence Android, des téléphones vendus deux fois moins cher sont livrés avec un chargeur plus puissant (exemples : le Redmi Note 7, à moins de 200 euros, est accompagné d’un chargeur de 10W tandis que le Google Pixel 3a, à 399 euros, est fourni avec un chargeur USB-C de 18W).

iPhone 11 // Source : Apple

Le gros défaut de l’iPhone 11

Outre la notion de marge (le chargeur de 5W en USB-A est le même depuis l’iPhone 4, sorti en 2010), l’avarice d’Apple lui permet d’ajouter un argument à l’iPhone 11 Pro. Ainsi, le modèle haut de gamme est le premier à bénéficier d’un chargeur 18W (USB-C vers Lightning). L’an dernier, les iPhone XS et XS Max n’avaient pas bénéficié d’un tel traitement de faveur. Au moins, un grand pas en avant a été effectué pour les smartphones premium. Mais ce conservatisme de la firme de Cupertino reste absurde, d’autant qu’elle a été la première à supprimer — totalement — l’USB-A de ses ordinateurs portables. Cela signifie qu’en 2019, vous ne pourrez toujours pas brancher un iPhone 11 fraîchement déballé à un MacBook Pro tout neuf.

Bien évidemment, l’iPhone 11 est compatible avec la charge rapide : il faudra acheter un câble USB-C vers Lightning (puisque c’est un USB-A vers Lightning qui est fourni dans la boîte) et un chargeur 18W. Montant de la facture ? 60 euros au minimum en passant par la boutique Apple (quelques euros en moins via des marques tierces, comme Anker qui vend son câble moins de 15 €).

Bref, il serait temps qu’Apple en finisse avec les chargeurs 5W ridicules et l’USB-A — surtout sur des appareils commercialisés à 900 €.

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux