Côté business, Google reste une entreprise de publicité. Mais les Pixel 3A ont permis à la division hardware de grossir.

Difficile d’entrer sur le marché des smartphones, trusté par des marques historiques (Apple, Samsung), des géants chinois (Huawei) et des arrivants affamés qui cassent les prix. Même pour Google, qui historiquement a joué sur deux fronts confortables : fournir Android a tout l’écosystème et proposer des smartphones co-créés avec d’autres marques. C’était avant la gamme Pixel, incursion dans le hardware grand public spectaculaire pour le géant de la recherche de la pub. Problème : les Pixel n’ont jamais fait un carton.

Deux fois plus… que quoi ?

Le Pixel 3a de face // Source : Léa Hamadi pour Numerama

Une époque révolue ? Difficile à dire, mais le rapport financier de Google pour le 2e trimestre 2019 montre une évolution claire. La catégorie « Autres produits  », qui accueille les Pixel, a grimpé de 40 % en chiffre d’affaires d’une année à l’autre. Ce à quoi Sundar Pichai, CEO de Google, a ajouté : « Le lancement du Pixel 3A en mai a permis aux ventes de Pixel de doubler par rapport à l’année dernière  ». C’est le signe que l’excellent smartphone de Google a réussi à toucher un public plus large que le Pixel 3. Et on ne peut que le comprendre : le 3A est le pari d’embarquer le meilleur appareil photo de l’année dans un smartphone à moins de 400 €. Difficile de ne pas le considérer au moment de s’équiper.

Pour autant, il faut continuer à prendre du recul sur ces annonces. Certes, la progression existe, mais nous ne savons pas par rapport à quel chiffre initial elle s’établit. Google ne communique pas sur des ventes en unités, ce qui complexifie la lecture de ces résultats. Il est tout à fait possible que le chiffre soit encore faible, malgré la progression et que la pression commerciale et publicitaire de la concurrence fasse encore effet, notamment dans les boutiques physiques — la gamme Pixel est vendue dans les magasins grand public d’électronique, Fnac et Darty en France. La querelle entre Google et Amazon fait en revanche que les Pixel ne sont pas vendus directement par Google chez le commerçant.

L’arrivée du Pixel 4 qui se précise pour la rentrée sera un moment crucial pour Google, qui doit montrer qu’il sait renouveler son concept.

Partager sur les réseaux sociaux