Microsoft s'ouvre de plus en plus aux assistants vocaux tiers, Alexa en tête.

Le destin de Cortana s’assombrit de plus en plus, tout du moins en qualité d’assistant vocal complémentaire à l’expérience Windows 10. Dans la future mise à jour du système d’exploitation, Microsoft va ouvrir un peu plus les portes aux solutions tierces. Dans la version preview mise à disposition des membres Insiders, on peut découvrir qu’il sera possible d’activer un autre assistant que Cortana depuis l’écran verrouillé.

Cette nouvelle fonctionnalité montre que Microsoft est ouvert à une intégration de plus en plus poussée des intelligences artificielles qu’il n’a pas développées lui-même. Une forme d’aveu de faiblesse par rapport à Cortana, qui peine à s’imposer quand Google Assistant et Alexa s’invitent partout — y compris chez Windows 10.

Alexa sur Windows // Source : Microsoft

Alexa va prendre de plus en plus de place

Alors que Cortana disparaît peu à peu du paysage de Windows (l’assistant vocal a par exemple été séparé du moteur de recherche du système d’exploitation), Alexa prend de plus en plus d’importance. Depuis quelques mois, Microsoft offre l’opportunité d’activer l’intelligence artificielle d’Amazon via une commande vocale pour une expérience plus fluide grâce à l’application Alexa disponible sur le Windows Store.

Depuis l’année dernière, Amazon et Microsoft travaillent de concert pour intégrer Alexa dans Cortana — et vice-versa. Un autre signe que la firme de Redmond est de plus en plus enclin à faire confiance aux autres sur ce marché où la cohabitation est souvent nécessaire. Il reste maintenant à voir jusqu’à quel point Alexa — et Google Assistant — peut s’immiscer dans l’écosystème imaginé par Microsoft. Pour rappel, on retrouve aussi Alexa dans l’environnement Xbox.

Partager sur les réseaux sociaux