Microsoft déploie la mise à jour de mai 2019. On fait le point sur les principaux éléments à retenir.

Cette fois, la mise à jour de Windows 10 arrive en temps et en heure. Alors que la mise à jour d’octobre 2018 a débarqué finalement beaucoup plus tard que prévu, celle du mois de mai 2019 est en cours de déploiement. Si vous vous rendez sur Windows Update, qui est l’outil gérant les mises à jour du système d’exploitation, vous devriez être en mesure de la récupérer. Sinon, il faudra patienter un peu.

Identifiée sous le code 19H1, la mise à jour de mai 2019 apporte une pleine brouette de nouveautés et de changements. Microsoft tient à disposition des internautes les notes de mise à jour de cette nouvelle version, mais pour celles et ceux qui n’auraient pas le temps ou l’envie de les parcourir en intégralité, voici les principaux éléments à retenir de cette mise à jour printanière.

La mise à jour de mai de Windows 10

D’abord, il est à noter que la manière même dont seront proposées les mises à jour sur Windows 10 va évoluer. Pour le dire vite, Microsoft met à jour le système des mises à jour. Le nouveau fonctionnement de Windows Update a fait l’objet d’un sujet dédié. En résumé, les particuliers vont bénéficier d’options supplémentaires pour contrôler le déploiement des mises à jour, par exemple en les retardant.

Autre arrivée significative, le bac à sable dans Windows (Windows Sandbox). Derrière ce nom se cache en fait un service qui permet d’exécuter des applications douteuses dans un environnement cloisonné. L’idée est d’éviter d’exposer le reste du système d’exploitation à un logiciel qui n’aurait pas le comportement qu’il devrait avoir. Notez que cela ne concerne que Windows 10 Pro et Entreprise.

thème clair
Un thème clair revu et corrigé pour Windows 10.

Visuellement, Windows 10 évolue aussi. Outre quelques retouches esthétiques ici et là, il est à noter l’arrivée d’un thème clair. Il en existait déjà un dans le système d’exploitation, mais celui-ci nécessitait d’être revu. Le thème clair s’applique à la barre des tâches, au menu Démarrer ou encore au centre de notifications. Le thème sombre, lui, reste bien entendu en place.

Windows 10 19H1 est aussi l’occasion de dissocier la recherche textuelle et l’assistant personnel vocal Cortana dans la barre des tâches. Les deux dispositifs étaient mêlés depuis le lancement de Windows 10, en 2015, sans toutefois parvenir à convaincre au-delà de quelques initiés. Microsoft affirme que cela sera finalement préférable, chaque service pouvant se focaliser sur son point fort.

Le découplage a lieu avec la mise à jour de mai.

Concernant Linux, Microsoft annonce avoir ajouté de nouvelles options dans l’interface en ligne de commande pour WSL (Windows Subsystem for Linux). De plus, les fichiers Linux peuvent être accédés par l’explorateur de fichiers Windows. Il s’agit plus précisément des fichiers composant le sous-système Linux au sein de Windows 10 et qui sont organisés au sein d’une arborescence dédiée.

Du côté des emojis, Windows 10 accueille les 230 nouveaux emojis de la version 12. On note aussi la gestion des kaomojis, qui sont des émoticônes composées d’une succession de symboles, afin de représenter une expression ou une scène. Par exemple, cette suite montre un personnage renversant la table : (╯ ° □ °) ╯︵ ┻━┻. Ces emojis, kaomojis et signes spéciaux sont accessibles par un raccourci : il faut presser le bouton Windows sur le clavier puis celui du point-virgule.

emoji kaomoji symbole caractère signe
Les rubriques pour les emojis, kaomojis et symboles.

Partager sur les réseaux sociaux