La convergence des systèmes d'exploitation mobile et desktop n'est pas souvent une bonne idée. Avec son projet Marzipan, Apple veut tenter une autre approche, attendue au tournant à la WWDC 2019.

«  Le massepain (marzipan en allemand) est une pâte confectionnée à base d’amandes mondées et finement moulues, mélangées à du blanc d’œuf et du sucre, dans une proportion respective de ⅔ et ⅓ », peut-on lire sur une page Wikipédia française, quand on tape ce mot dans Google. Mais que vient faire cette préparation culinaire dans une conférence américaine du géant Apple ? Il s’agit, en fait, d’un nom de code employé par l’entreprise pour parler d’un grand projet découvert en 2017 : l’intégration de certaines fonctionnalités et applications iOS dans macOS.

Marzipan, en une image : des bouts d’iOS dans macOS // Source : Apple

Et même si l’on sait que croiser un système mobile et un système desktop est une occasion de rater l’un et l’autre, Apple a les armes pour réussir où Microsoft, par exemple, a échoué. Notamment parce que le géant de Cupertino ne s’est pas précipité et a laissé ses concurrents essuyer les plâtres de la convergence. Depuis la WWDC 2018, Marzipan est devenu quelque chose de concret : pour simplifier, un jeu d’instructions qui permet aux développeurs de tester des bouts de leurs applications iOS sur macOS. L’idée, à terme, est de permettre de développer un logiciel global qui fonctionnerait aussi bien sur des interfaces tactiles que sur des interfaces classiques et qui pourrait faire un pont supplémentaire entre les deux plateformes.

Après les tests effectués avec News, Rappels ou l’application Maison dans macOS Mojave, Apple pourrait continuer à donner l’exemple dès la prochaine version de macOS, avec les applications Music, TV, Podcasts et Books qui viendraient remplacer les vieilles applications de bureau — notamment iTunes. Et si cette preuve de concept pourrait venir dans quelques heures, lors de la conférence inaugurale de la WWDC 2019, c’est aussi une grosse attente des développeurs partenaires.

macOS Mojave // Source : Apple

maciOS Marzipan

Au détour des rues de San José, qui accueille cette année l’événement professionnel, c’est ce qui ressort de nos premières conversations. Un développeur français travaillant pour Dailymotion, qui se rend à la conférence tous les ans, nous explique ses attentes : « Pour un site média, c’est le chaînon manquant entre un usage fixe et les apps mobiles. Aujourd’hui, quand on va sur le site de Dailymotion, l’expérience n’est pas celle que nous permet une app : pas de cache pour regarder les vidéos hors ligne, pas de suivi de l’expérience (vidéos déjà vues, recommandations)…  ».

Pour lui, Marzipan pourrait être la brique technologique qui pourrait résoudre ces problèmes. Si un utilisateur installe une application sur iOS, elle pourrait aussi être ajoutée, d’une manière qui reste à préciser, à macOS. Elle devient donc réellement universelle et permettrait de lier les deux mondes sans changer radicalement les habitudes. Car c’est tout l’enjeu de la convergence et précisément où Microsoft s’est pris les pieds avec la tentative Windows Phone / Windows / Windows tablette : il ne faut pas que les applications desktop soient trop rigides ou que les applications mobiles / tactiles soient trop complexes.

La convergence, un défi complexe pour Apple

De la même manière, ce serait oublier les professionnels que de leur faire croire qu’ils n’ont plus besoin de la complexité d’une application de bureau, pensée pour la productivité. Ou de penser que l’utilisateur grand public appréciera une nouvelle friction dans son expérience du web (imaginez par exemple les bandeaux « Installez l’app » qui gênent la navigation mobile sur le web desktop).

Ce soir, les développeurs attendront certainement qu’Apple leur apporte des réponses à ces questions. Et, si elle réussit sa mission, cette pâte d’amandes sera peut-être, d’ici quelques années, au cœur de la stratégie du géant.

Crédit photo de la une : Apple

Partager sur les réseaux sociaux