Orange affirme que quatre villes françaises seront couvertes en 5G en 2019. Mais il faudra attendre 2020 pour la disponibilité des forfaits.

Si la commercialisation des services en 5G ne surviendra pas avant 2020 en France, Orange prévoit d’avoir dès 2019 une couverture effective de quelques villes. C’est ce que l’opérateur a déclaré mi-décembre, lors de son Show Hello. Au total, il y aura quatre communes qui seront techniquement couvertes par la 5G : il s’agit de Paris, Marseille, Nantes et Lille, indique FrAndroid.

Quatre villes qui ne sont pas choisies au hasard : elles sont à la fois parmi les plus peuplées de France et se trouvent à différentes extrémités de la métropole — en dehors, bien sûr, de la capitale. Ce sont donc plus de 3,6 millions de personnes qui seront à portée du réseau 5G de l’opérateur, sans parler de celles et ceux qui seront tout autour et qui y auront accès en se rendant en ville.

5G connectivité réseau débit
La société du gigabit. // Source : Digital Single Market

Un réseau encore embryonnaire

Il s’agit toutefois d’une estimation très théorique. Comme le rappelle Orange, l’accès à ce réseau nécessitera de posséder un smartphone compatible 5G. Or au lancement des offres, seuls les plus technophiles des mobinautes seront équipés. En outre, le réseau 5G sera encore trop embryonnaire : il faudra attendre plusieurs années avant de bénéficier d’une couverture décente du territoire.

Orange précise qu’en dehors de ces quatre villes françaises, 13 autres villes en Europe seront aussi couvertes en 5G en 2019. Mais là encore, si les installations seront prêtes à cette date, avec des antennes dédiées installées sur les sites 4G existants, le lancement des offres commerciales ne surviendra qu’en 2020. Pas de précipitation, donc, d’autant que les mobiles 5G ne seront pas encore disponibles.

Selon le calendrier européen de déploiement, la 5G devra être proposée dans au moins une ville par État-membre. En 2025, il faudra qu’elle soit accessible dans les grandes villes et le long des grands axes de transport. Bien sûr, rien n’interdira aux opérateurs d’aller plus vite : en ce sens, la présence de quatre opérateurs en France est une bonne nouvelle. Elle les forcera à une rude compétition, au bénéfice du mobinaute.

À lire sur Numerama : Quel est le calendrier du déploiement de la 5G en France et en Europe  ?

Partager sur les réseaux sociaux