Le Galaxy S10 de Samsung pourrait s’accompagner d’une hausse sensible de la facture. Surtout si on veut le plus cher de la gamme.

Samsung démarrera l’année 2019 avec l’annonce du Galaxy S10. Parmi les résolutions prises par le numéro 1 du marché, il ne devrait pas y avoir la générosité tarifaire. Nos confrères de Gizmodo UK mentionnent des prix possibles dans un article publié le 12 décembre 2018 et le plus cher de la gamme pourrait coûter plus de 1 500 euros.

Voici à quoi ressemblerait le line-up composé de trois modèles :

  • Galaxy S10 Lite (5,8 pouces, 128 Go) : 669 livres, soit 745 euros ;
  • Galaxy S10 (6,1 pouces, 128 Go) : 799 livres, soit 890 euros ;
  • Galaxy S10 (6,1 pouces, 512 Go) : 999 livres, soit 1 113 euros ;
  • Galaxy S10+ (6,4 pouces, 128 Go) : 899 livres, soit 1 000 euros ;
  • Galaxy S10+ (6,4 pouces, 512 Go) : 1 099 livres, soit 1 224 euros ;
  • Galaxy S10+ (6,4 pouces, 1 To) : 1 399 livres, soit 1 558 euros.
Samsung Galaxy A8S // Source : Samsung

Samsung Galaxy A8S

Source : Samsung

Un téléphone avec un To de stockage

Si on retrouve des tarifs relativement raisonnables sur les versions 128 Go, ils grimpent vite en flèche dès lors que la capacité de stockage augmente (mais qui a besoin d’un To sur son smartphone ?). À titre de comparaison, un iPhone XS Max 512 Go se monnaie aujourd’hui 1 657,68 euros tandis que le plus cher des Galaxy est le Note 9 512 Go — facturé 1 259 euros.

Selon ces quelques bruits de couloir, le Galaxy S10 se déclinerait en trois versions et la moins onéreuse — celle avec une diagonale de 5,8 pouces — se distinguerait par une dalle plate (sans bord incurvé). Ils auraient néanmoins un point commun : le design Infinity-O, appliqué au A8S et articulé autour d’un trou dans l’écran pour éviter l’encoche et intégrer la caméra selfie.

La gamme Galaxy S10 serait annoncée le 20 février 2019 — avant le Mobile World Congress — pour une commercialisation le 8 mars. N’oublions pas non plus le Galaxy anniversaire, doté d’un écran de 6,7 pouces et de six capteurs photo.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !