Un premier rendu du Galaxy S10, supposé fiable, nous dévoile le design du prochain fer de lance de Samsung. Avec un trou en façade.

Va-t-on assister à la défiance envers les trous après celle envers les encoches ? C’est fort possible. Car certains constructeurs veulent remplacer les deuxièmes citées par les premiers, dans cette course à l’écran vraiment sans bord voulant intégrer des capteurs à l’avant. Un premier rendu, supposé fiable et partagé par 91Mobiles et OnLeaks le 3 décembre 2018, montre le design du Samsung Galaxy S10, sans encoche, mais avec un trou en façade.

À l’instar du futur téléphone de Huawei, le numéro 1 du marché pourrait faire ce choix, sachant qu’il n’a jamais cédé aux sirènes de l’encoche. Concrètement, deux capteurs viendraient rompre l’harmonie en venant se placer en haut à droite de l’écran. Ce design audacieux ressemble à l’une des solutions présentées au début du mois de novembre par Samsung — l’Infinity-O.

Un nouveau mal nécessaire ?

Nos deux confrères offrent un aperçu du Galaxy S10+, qui serait alors équipé d’un écran Super AMOLED de 6,4 pouces (2 960 x 1 440 pixels). À l’arrière, on retrouverait un triple capteur disposé à l’horizontale (comme sur le Galaxy Note 9). Où est passé le capteur d’empreinte digitale ? Il serait intégré à l’écran et opterait pour une technologie à ultrason, beaucoup plus rapide et précise que les déclinaisons optiques actuellement utilisées par la concurrence chinoise (le OnePlus 6T par exemple). Il y aurait aussi une reconnaissance faciale beaucoup plus poussée, en lieu et place du capteur d’iris qui n’a jamais vraiment convaincu à l’usage.

À noter, enfin, que Samsung ne serait pas encore prêt à abandonner le port jack, qui s’ajouterait alors à une interface de recharge en USB-C pour remplir très rapidement la batterie de 3 700 mAh.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !