Les radioamateurs bénéficieront bientôt d'un nouveau satellite pour communiquer. Le 15 novembre sera lancé Es’hail 2, un satellite qatari équipé de transpondeurs. C'est le premier du genre à rejoindre l'orbite géostationnaire.

Quelle est la mission ?

C’est une mission basique pour SpaceX. L’entreprise américaine va mettre sur orbite le satellite de communications Es’hail 2. Pour cela, c’est un lanceur Falcon 9 qui sera mis en œuvre — pour Es’hail 1, qui a été déployé en 2013 et géré en coopération avec la société européenne Eutelsat, c’était un lanceur Ariane 5 qui avait été retenu. C’était alors le premier satellite du Qatar.

Opéré par Es’hailSat, une société qatarie spécialisée dans la gestion de satellites, Es’hail 2 servira classiquement à renforcer la diffusion et à la connectivité haut débit au Qatar, mais aussi dans les pays voisins, en Afrique et au Moyen-Orient. Le satellite, qui rejoindra une orbite géostationnaire mi-novembre, à 36 000 km d’altitude, a été fabriqué par une compagnie japonaise, Mitsubishi Electric.

CC Flickr SpaceX

Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas SpaceX qui attire l’attention mais Es’hail 2. Des sites de radio amateur, comme AmSat-UK et REF68, soulignent Es’hail-2 va emporter avec lui des transpondeurs radioamateurs qui permettront de relier des personnes du Brésil à la Thaïlande, en passant par l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et le sous-continent indien. C’est la première fois qu’un satellite géostationnaire est doté de ce type de dispositif.

A fortiori dans un satellite géostationnaire commercial. Les satellites équipés de transpondeurs pour les radioamateurs existent depuis le début des années 60. Des dizaines d’engins ont été envoyés dans l’espace depuis cette date. Selon le décompte fait par le site N2YO, on dénombre 147 satellites fonctionnels, 190 qui sont inactifs et 14 dont le statut n’est pas déterminé.

Quand ?

Le vol est planifié pour le jeudi 15 novembre, depuis le centre spatial Kennedy, en Floride. La mission décollera depuis l’aire de lancement 39A et la fenêtre de tir s’ouvrira à 03h46 de l’après-midi, heure locale (heure standard de l’Est).

Cela correspond à 21h46 pour la France métropolitaine. Un horaire idéal pour suivre en direct le déroulement du vol et ne pas se contenter d’une rediffusion plusieurs heures après.

Comment suivre le lancement en direct

Le lancement sera retransmis en direct sur le site officiel de SpaceX mais aussi sur sa chaîne YouTube.

Crédit photo de la une : SpaceX

Partager sur les réseaux sociaux