Ikea mise beaucoup sur la domotique. Le géant du mobilier pourrait en profiter pour grappiller des parts de marché aux géants de la tech.

Autrefois un rêve qui ne pouvait se réaliser qu’à la construction d’un logement neuf, la domotique a connu une mutation vers des solutions grand public prêtes à être installées dans des appartements et maisons. Ces solutions ont le vent en poupe, dans la mesure où elles permettent d’automatiser et de contrôler à distance des appareils qui n’étaient pas connectés. On pense notamment aux ampoules connectées ou aux prises connectées. Et le géant du mobilier Ikea ne compte pas rester les bras croisés.

Aujourd’hui, il vend déjà des meubles et autres appareils compatibles avec la charge sans fil des smartphones et des ampoules connectées compatibles avec Apple HomeKit, Google Assistant et Amazon Alexa. Autant dire que le marché des assistants connectés est bien couvert. Et plusieurs rumeurs montrent que la gamme Trådfri pourrait grandir dans les mois qui viennent. Elle pourrait en effet accueillir des prises connectées compatibles HomeKit, actuelle chasse gardée de la marque Eve, et, plus intéressant, des stores électriques connectés — un produit qui n’existe que marginalement dans nos contrées.

Commande lumière Ikea // Source : Ikea

C’est dans une soumission à la Commission fédérale des communications (FCC) qu’un interrupteur a été repéré. Tous les produits vendus sur le sol américain et qui émettent doivent être approuvés par cette commission et leur passage dans ces dossiers indique souvent une commercialisation proche. Cette fois, on peut voir un bouton qui permet de contrôler des stores motorisés et qui serait vendu par Ikea. Cette addition à la gamme connectée d’Ikea ferait du géant suédois l’un des fournisseurs les plus complets de solutions domotiques grand public. Et s’il respecte sa philosophie, on pourrait aussi le compter dans un avenir proche comme l’un des fabricants les moins onéreux.

Commande volets Ikea // Source : Ikea

Ce qui est intéressant, c’est que Ikea a une force de frappe insoupçonnée par les géants des nouvelles technologies et les enseignes spécialisées dans la domotique — en France, la Fnac et Darty. En se lançant petit à petit sur le secteur, avec des produits simples, fonctionnels et compatibles avec tous les écosystèmes, Ikea a clairement une carte à jouer dans la mesure où il est le point de départ de l’ameublement de nombreux Français. Et si cette stratégie paie, les objets d’aujourd’hui pourraient devenir, petit à petit, entièrement intégrés aux meubles de demain.

Partager sur les réseaux sociaux