En 2020, on pourra s'acheter des chaises Ikea conçues pour les joueurs. Elles seront adaptées au postérieur du propriétaire. Oui.

Ikea veut s’immiscer sur le marché du G4m1ng et entend prendre le problème du confort à bras le corps… avec des produits adaptés à la morphologie de chacun plutôt que standardisé. Dans une série de tweets partagés par Eddie Makuch, journaliste pour GameSpot Australia, on apprend ainsi que l’entreprise suédoise commercialisera des chaises épousant parfaitement les formes de son postérieur grâce à de l’impression 3D.

«  Concevoir la chaise parfaite est impossible » explique Marcus Engman, à la tête du design chez Ikea. Voilà pourquoi la solution serait peut-être de passer par un scan des fesses de celles et ceux intéressés par plus de confort pendant de très, très longues sessions de jeu.  

Les premiers prototypes sont… étranges

Ikea, qui s’excuse au passage de ne pas s’être adressé aux joueurs jusqu’ici, souhaite marquer le coup. Et comme la chaise d’un gamer est quelque chose de très personnel, à l’image des autres accessoires qui lui permettent de s’adonner à sa passion dans les meilleures conditions, autant qu’elle le soit jusqu’au bout. Les premiers prototypes dévoilés montrent une assise, pour le moment sans dossier, en forme… de fesses.

Selon les informations de Quartz publiées le 7 juin 2018, Ikea s’est associé à UNYQ, spécialisé dans le développement de prothèses médicales, pour concevoir cette chaise baptisée Ubik et attendue pour 2020. Les futurs propriétaires auront la possibilité de se faire scanner le corps dans un magasin, qui recevra les parties imprimées en 3D deux semaines plus tard.

Ce ne sera visiblement pas la seule évolution promise par les sièges G4m1ng Ikea, qui pourraient améliorer l’expérience globale avec d’autres fonctionnalités : Marcus Engman a évoqué un moyen de mieux gérer les câbles qui traînent. On a hâte de voir ce que les ingénieurs ont en tête.

Partager sur les réseaux sociaux