Une enceinte connectée est un excellent pont domotique qui vous permettra de contrôler vos équipements à la voix et connecter votre maison. Ces accessoires sélectionnés minutieusement par la rédaction sont des incontournables pour accompagner l'achat d'un Google Home, d'un Amazon Echo ou d'un HomePod d'Apple.

Le 18 juin 2018, toutes les enceintes connectées mainstream disponibles sur le marché ou presque pourront être achetées en France. Dans l’Hexagone, Google a ouvert le bal avec ses produits Assistant — Home et Home Mini — à l’été 2017. Début juin 2018, c’est Amazon qui a suivi avec deux produits Alexa — Echo et Echo Dot. Mi-juin, Apple fermera ce premier cycle avec la commercialisation de son HomePod — le logiciel actuel permet déjà d’utiliser en français un HomePod acheté à l’étranger.

Si le face à face entre les différentes enceintes est intéressant en lui-même, force est de constater qu’elles partagent un point commun : devenir des ponts domotiques qui déclenchent des équipements par la voix. Et si elles diffèrent énormément sur des tas d’aspects, les enceintes connectées actuelles s’en sortent toutes pour parler à des objets.

Alors comment s’équiper pour automatiser son intérieur sans faire d’erreur ? On fait le point sur les objets connectés qui valent le détour.

Attention  : comme rien n’est jamais simple en ce monde, tous les objets connectés, même les bons, ne sont pas tous compatibles avec toutes les plateformes. Certains existent en plusieurs versions. Pour faire votre choix, vérifiez bien qu’un des logos ci-dessous est présent sur la boîte de l’objet ou la page de l’e-commerçant.

 

Lumières et ampoules

Philips Hue

Must-have

Philips Hue est peut-être le kit le plus populaire côté domotique simple à installer. Efficaces, souvent bradées et parfois vendues en pack avec les différentes enceintes (récemment, avec Echo), les ampoules Hue sont un exemple de réussite sur le marché des objets connectés. Vous pouvez bien entendu les commander à la voix depuis un HomePod, un Amazon Echo ou un Google Home, les intégrer dans des scènes et demander des réglages précis (« Mets les lumières de la chambre à 20 % »). Un must have qui peut s’enrichir de la télécommande officielle, capable de contrôler une flopée de modèles.

Philips Hue Stripe — 70 €

Lumière invisible

Un pont Philips Hue permet de contrôler des tas de types de lampes connectées. L’un des plus originaux est assurément le Stripe, qui prend la forme d’un bandeau lumineux. Vraiment top pour créer une ambiance lumineuse autour d’un meuble, en rendant invisible le bandeau en lui-même.

Lifx Mini — 54 €

Lampe individuelle

Les ampoules Lifx sont une de nos alternatives favorites à l’ensemble Philips Hue. Le constructeur a adopté une autre approche : pas de pont ici, chaque enceinte embarque tout ce qu’il faut dans sa base pour se connecter à votre réseau Wi-Fi et de fait, pour se commander avec une enceinte connectée. Résultat, les ampoules sont plus chères à l’unité, mais si vous n’en avez besoin que d’une, c’est tout à fait rentable.


Intérieur connecté

Elgato Eve Energy — 49 €

C'est toujours mieux quand c'est connecté

Avec Eve Energy, Elgato commercialise un des outils les plus malins pour une installation domotique simple et efficace : une prise connectée. Si vous avez par exemple une belle ampoule ou une belle lampe qui n’accepte pas les ampoules connectées, vous pouvez prendre le problème à la racine en la branchant sur la prise connectée. Mais vous pouvez aussi penser à des utilisations plus exotiques : branchez une bouilloire en position allumée à la prise éteinte et intégrez son allumage dans une scène « matin » pour que votre eau se mette à bouillir toute seule avant votre réveil. Il suffira de donner à la prise le nom de l’objet relié.

Netatmo Thermostat — 127 €

Le thermos rétro

Si votre installation le permet, un thermostat connecté est globalement une bonne idée pour faire des économies d’énergie (et donc d’argent) et mieux gérer la température de votre intérieur. Netatmo propose une solution plébiscitée qui équipe d’ailleurs les bureaux d’Humanoid. Elle se contrôle sans mal à la voix une fois que l’interface avec une enceinte connectée a été faite.

Nest Thermostat — 249 €

La référence

Le concurrent de Netatmo est bien entendu Nest, qui propose une belle gamme de produits connectés au look vraiment travaillé. Le thermostat Nest est aussi agréable à l’œil qu’il est simple à contrôler une fois son installation faite. Le mode green peut vous aider à chauffer plus intelligemment votre domicile. Et malgré la guéguerre entre Google et Amazon, les caméras Nest sont contrôlables avec Alexa.

Moteur à volets Soma SmartHome — 149 $

Motoriser ses volets

Soma est une startup qui propose une sorte d’équivalent aux prises électriques connectées, mais pour les volets. Il s’agit tout simplement d’un petit moteur qui peut être complètement autonome (rechargé par un panneau solaire) et qui va emprisonner les fils à boule de vos volets. La seule contrainte, c’est donc que vous ayez des volets compatibles avec le système. Les systèmes de ce genre compatibles avec les assistants ne sont pas encore massivement disponibles en France — le géant Lutron en propose par exemple aux entreprises, mais pas aux particuliers alors que la gamme Serena fonctionne parfaitement aux États-Unis.

Legrand + Netatmo

Le futur ?

La galaxie voulue par Legrand avec Netatmo n’en est qu’à ses balbutiements, mais si le géant se dépêche, il pourrait être le premier en France à proposer un ensemble d’objets connectés capables de gérer les lumières, les prises, les volets et les appareils électriques. Cette solution tout en un, évolution de la gamme Céliane présentée au CES 2018 est encore promise pour 2018.


Les enceintes connectées et leur univers

Vous trouverez ci-dessous différents liens vers les enceintes à leur prix public conseillé — elles sont souvent en promotion. Vous trouverez également les principaux périphériques multimédias à accrocher derrière votre téléviseur et qui fonctionnent dans l’univers de leurs constructeurs.

Les enceintes

Les relais et périphériques multimédias

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux