Google a officialisé le nom d'Android 9, la nouvelle version de son système d'exploitation mobile. L'occasion de faire le tour des principaux points à connaître.

Android Pie

La tradition a été respectée. Pour désigner la nouvelle grande version de son système d’exploitation mobile, Google a encore une fois puisé dans le vaste lexique des gourmandises et des sucreries. Ainsi, après Android Nougat et Android Oreo, qui sont les deux déclinaisons les plus récentes de l’OS, voici venu le règne d’Android Pie (Tarte).

Support de l’encoche

L’encoche située en haut des écrans de smartphones est devenue une tendance en 2018, parce qu’Apple a eu l’idée de s’en servir pour l’iPhone X. Constatant que les fabricants ont suivi le mouvement, Google a décidé de modifier l’interface d’Android pour donner la possibilité aux développeurs de simuler un tel affichage et ainsi déterminer s’il est nécessaire d’adapter l’affichage de leur application.

Téléphones Android à encoche // Source : Google

Batterie « intelligente »

Une gestion de la batterie qui s’adapte à vos usages, voilà la promesse que fait Google avec Android Pie. En mobilisant l’apprentissage profond, une discipline dans laquelle excelle DeepMind, la filiale de la firme de Mountain View en matière d’intelligence artificielle, l’OS est censé tenir compte des habitudes d’utilisation et donner par conséquent la priorité aux applications et les services les plus sollicités.

Luminosité automatique

Comme pour la gestion de la batterie, Google propose avec Android Pie un système d’apprentissage automatique pour ajuster la luminosité de l’écran sans que vous ayez besoin de faire quoi que ce soit. Celui-ci est basé sur vos réglages en fonction de ce que vous faites et de votre environnement pour qu’à terme vous n’ayez plus vraiment besoin de toucher la jauge manuellement.

App Actions

L’idée avec les App Actions est d’anticiper votre prochaine action pour vous faire gagner du temps. Si vous branchez par exemple des écouteurs à votre smartphone, l’on peut supposer que la prochaine étape sera de lancer votre playlist ou votre application de streaming musicale favorite. Ainsi, Android Pie propose un affichage centré de l’action d’après que vous pourriez faire afin d’aller plus vite.

App Actions
Un exemple pour les App Actions.

Tranches d’applications

Les Slices (des tranches en anglais) constituent un affichage partiel d’une application mobile. Dans l’exemple pris par Google, un utilisateur tapant Lyft dans la barre de saisie du moteur de recherche voit une portion de l’écran être occupée par des informations-clés issues de Lyft (en l’occurrence, la distance du VTC le plus proche, le temps de parcours pour le domicile et le travail, et le prix).

Centre de notifications revu

Android Pie modifie les notifications et repense l’agencement du centre y donnant accès. Ainsi, les raccourcis de certains paramètres qui permettent par exemple d’allumer ou d’éteindre le Wi-Fi se voient affublés d’un cercle plein en gris clair ou sombre selon leur statut. Les notifications ont été revues, par exemple avec des réponses automatiques affichées directement dans l’encart, pour les réseaux sociaux ou les mails.

Android Dashboard
Le tableau de bord dans Android Pie.

Tableau de bord

Combien de temps passez-vous sur YouTube ? Et sur Instagram ? Ou bien sur Netflix ? Avec le tableau de bord, Android Pie regroupe dans un seul et même endroit les statistiques d’utilisation des applications que vous avez installées. Ces données incluent aussi l’usage général du smartphone (dont le nombre de notifications reçues ou le nombre de fois que vous avez déverrouillé votre mobile).

Minuterie d’applications

Vous souhaitez modérer votre usage quotidien de certaines applications ? Dans ce cas, vous pouvez vous servir de la minuterie d’application (App Timer) : il suffit de déterminer un temps d’usage : ensuite, le réglage vous préviendra lorsque vous approcherez de la limite retenue. Le compteur est réinitialisé à minuit et l’icône de l’application devient grisée lorsque vous êtes très près de votre limite.

Ne pas déranger

Comme son nom l’indique, le mode Ne pas déranger est là pour empêcher un mobile de déranger son propriétaire. Celui-ci était toutefois incomplet : certes, il mettait en sourdine les appels téléphoniques et les SMS. Désormais, l’option permet aussi de neutraliser toutes les perturbations visuelles qui pourraient se manifester à l’écran et vous déconcentrer si celui-ci est orienté vers le haut.

Mode « Wind Down »

Il s’agit d’un mode consistant à vous aider à aller vous coucher, en passant petit à petit sur un affichage nocturne quand il fait sombre. Le mode active aussi l’option Ne pas déranger et bascule l’écran dans un affichage exclusivement en niveaux de gris, à l’horaire que vous avez choisi. Une approche intéressante pour éviter d’être maintenu éveillé à cause des couleurs chatoyantes de votre écran OLED.

Et aussi

Android Pie recèle de modifications plus ou moins significatives. Parmi les autres changements que l’on peut relever figurent une meilleure géolocalisation en intérieur avec la prise en charge du protocole WiFi IEEE 802.11mc, le support des codecs HDR VP9 Profile 2  pour les vidéos diffusées en imagerie à grande gamme dynamique (HDR) et HEIF — le possible successeur du JPEG — pour les images.

Google apporte aussi des évolutions sur le plan de la sécurité (comme le TLS par défaut, pour éviter que les applications ne se connectent sans une liaison sécurisée) et des performances générales, pour plus de fluidité et de rapidité avec un usage de mémoire vive moindre. Android Pie doit aussi permettre de prendre de meilleures captures d’écran et de rendre les contrôles sonores plus aisés à manipuler.

Partager sur les réseaux sociaux