Twitter a bloqué les comptes des internautes qui avaient créé leur compte lorsqu'ils avaient moins de 13 ans. Mais certains, majeurs ou non désormais, ont trouvé des manières de contourner cette obligation.

De nombreux internautes regrettent amèrement d’avoir indiqué leur date de naissance lors de la création de leur compte Twitter. Comme nous l’avions observé fin mai dernier, le réseau social a bloqué un grand nombre de comptes d’utilisateurs de moins de 16 ans, ainsi que ceux des utilisateurs qui avaient moins de 13 ans lorsqu’ils ont créé leur premier compte Twitter.

« Twitter exige que tous les utilisateurs aient au moins 13 ans pour créer un compte. Par ailleurs, certains pays exigent que les utilisateurs aient plus de 13 ans pour consentir au traitement de leurs données personnelles », décrit ainsi la plateforme.

Cette mesure a été mise en place à la suite de l’entrée en application du RGPD dans l’Union européenne, qui requiert un âge légal minimum pour l’utilisation de certaines plateformes. « Nous avons déterminé que vous n’avez pas l’âge minium requis dans votre pays pour consentir au traitement de vos données personnelles  », annonce depuis Twitter aux utilisateurs concernés par le blocage.

Mais certains ont trouvé une parade officieuse pour éviter la suppression de leur compte.

La solution officielle, et les autres voies…

Les comptes concernés par le blocage peuvent être récupérés sous 30 jours, si les mineurs visés obtiennent l’accord écrit de leur parent via un formulaire de révision. Mais pour les utilisateurs qui avaient moins de 13 ans lors de leur création de comptes, la tâche est plus ardue. Ils ont beau avoir plus de 16 ans aujourd’hui, leur compte est tout de même bloqué — même s’ils envoient une copie de leur carte d’identité afin de prouver leur âge réel.

Ces derniers ont donc trouvé une parade officieuse pour récupérer leur compte, comme nous l’ont expliqué plusieurs internautes. L’astuce, qui ne fonctionne que sur l’application mobile, se partage sur Twitter mais aussi sur Reddit, où de nombreux utilisateurs déchus ont trouvé refuge pour partager leur détresse.

Il s’agit d’une tactique qui vise à modifier sa date de naissance. Les internautes vont d’abord sur leur profil suspendu, puis dans « Notifications ». C’est là que les utilisateurs ont la possibilité de modifier leur profil Twitter (la roulette en haute à droite). Ils modifient ensuite leur biographie (un seul caractère suffit), ce qui permet, étrangement, de débloquer l’accès à la date de naissance. Ils n’ont plus qu’à reculer la date pour qu’elle donne l’impression qu’ils avaient plus que 13 ans à la création de leur profil, et leur compte est immédiatement à nouveau accessible.

Reste à voir si ce « bug » sera réparé par Twitter ou s’il restera discrètement accessible pour que les personnes majeures puissent récupérer leur compte. Côté Twitter, la méthode officielle n’a pas encore fait ses preuves et le réseau social, contacté plusieurs fois par Numerama, reste évasif sur la résolution de ces problèmes.

Partager sur les réseaux sociaux