DJI a profité du CES 2018 pour révéler au grand public ses deux nouveaux stabilisateurs de caméras portables. L'Osmo Mobile 2 et le Ronin-S se destinent aux images filmées avec un smartphone, ou des appareils photos reflex et hybrides.

Le fabricant chinois de drones est passé maître dans son domaine : l’avance prise par DJI sur ses concurrents est si large que la marque en viendrait presque à trouver sa position de leader un peu trop confortable. Néanmoins, l’entreprise de Shenzhen continue d’annoncer ses innovations. Elle ne manque pas le coche du Consumer Electronics Show (CES) 2018 pour faire état de son savoir-faire technologique dans un autre domaine.

Le 7 janvier 2017, DJI a profité du salon organisé à Las Vegas pour dévoiler deux stabilisateurs de caméras portables, baptisés Osmo Mobile 2 et Ronin-S. Les deux appareils ont été pensés spécifiquement pour les smartphones, les appareils photos reflex numériques ainsi que les hybrides.

L’Osmo Mobile 2 se destine tout particulièrement à celles et ceux qui veulent filmer au smartphone. DJI précise que le design de l’appareil a été pensé pour tourner en orientation portrait, et que le contrôle du zoom a été simplifié.

DJI

DJI mise sur le confort et la stabilité

Quant au Ronin-S, la marque le présente comme « le premier stabilisateur à une main de DJI pour caméras DSLR et Mirrorless  ». Le constructeur indique avoir travaillé sur sa forme compacte afin de permettre à ses utilisateurs de réaliser des plans stables. Une barre à double poignée pourra également compléter l’appareil, pour ajouter du confort et de la stabilité.

DJI ouvrira les précommantes de son Osmo Mobile 2, au prix de 149 € à compter du 23 janvier 2018, sur son site et celui d’Apple. Davantage de de patience sera requise pour le Ronin-S, disponible à compter du deuxième trimestre 2018 – son prix sera annoncé avant la mise en distribution.

Si vous n’avez pas l’intention d’investir dans un tel matériel, mais que vous aimeriez bien que vos vidéos cessent de trembler, il vous reste une autre option : Google a pensé à vous avec un recadrage spécifique intégré à sa photothèque. Cela ne remplacera probablement pas un stabilisateur de la qualité de ceux dévoilés par DJI, mais cela vous coûtera probablement moins cher.

Partager sur les réseaux sociaux