Champion incontesté de la lumière connectée, Philips Hue s’attaque à la sécurité pour la première fois, avec plusieurs caméras de surveillance qui fonctionnent grâce à son pont de connexion. Certains de ses choix sont néanmoins incompréhensibles.

Dans le petit monde de la maison connectée, il y a Philips Hue et les autres. La filiale de Signify a pris tôt le virage de l’ampoule intelligente, à tel point qu’elle est devenue la référence du secteur. L’entreprise propose une très large variété de produits d’éclairage, souvent à des tarifs plus élevés que la concurrence, mais cela ne l’a jamais empêché d’être choisie par de nombreuses personnes en quête d’une ampoule qui change de couleur quand on le lui demande. Ses packs sont très populaires, puisqu’ils permettent de commencer à connecter sa maison facilement.

Le 31 août 2023, Philips Hue annonce son intention de se lancer dans le domaine de la sécurité. Le Néerlandais va commercialiser des caméras de surveillance compatibles avec son écosystème, ainsi que des capteurs pour détecter l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre. Le tout s’accompagne d’un abonnement payant, puisque Philips Hue a décidé de fermer sa solution domotique.

Sans Apple, sans Google et sans Amazon

Le choix de Philips Hue est assez incompréhensible, encore plus quand on connaît l’histoire de la marque. Grâce à leur pont de connexion obligatoire, les ampoules Philips Hue peuvent fonctionner même lorsqu’Internet est coupé et supporte tous les écosystèmes domotiques du marché (Apple HomeKit, Google Home, Amazon Alexa, Samsung SmartThings, Legrand Home+Control…). Acheter un produit Philips Hue est généralement un gage de qualité et de facilité, puisque l’on est sûr que tout fonctionnera très bien, sans incompatibilité d’un appareil à un autre.

Avec ses caméras, Philips Hue fait le pari inverse. Tout se passe dans sa propre application, ce qui oblige à switcher entre son logiciel de prédilection (Apple Home par exemple) et la sienne si l’on souhaite piloter sa maison connectée. Encore plus embêtant, les automatismes ne peuvent être créés qu’entre des produits Philips Hue. Il est par exemple possible de faire clignoter une ampoule en rouge si une caméra détecte une intrusion, mais seulement s’il s’agit d’une ampoule Philips Hue. Avec une ouverture aux autres écosystèmes, les caméras de Philips Hue auraient pu être plus polyvalentes. Ici, Philips Hue a mis en place un système qui vous force à ne posséder que des équipements Philips Hue, comme son capteur d’ouverture de porte qui coûte plus cher que ceux de ses concurrents (39,99 euros).

La caméra Philips Hue Secure la plus chère intègre un projecteur lumineux.
La caméra Philips Hue Secure la plus chère intègre un projecteur lumineux. // Source : Philips Hue

Commercialisées entre 200 et 350 euros, les caméras de Philips Hue sont chères, mais plutôt complètes. Toute l’analyse se passe localement, elles peuvent reconnaître des objets et des personnes, exclure des zones… Il existe même un modèle avec un panneau d’éclairage intégré pour faire peur aux intrus qui rentreraient dans votre jardin.

Dommage que certaines fonctionnalités nécessitent un abonnement payant, qui passe évidemment par l’application Philips Hue (entre 3,99 et 9,99 euros par mois, en fonction du nombre de caméras et du temps d’enregistrement souhaité). C’est d’autant plus regrettable que certaines fonctions comme l’enregistrement dans le cloud et la reconnaissance des personnes sont intégrées aux applications d’Apple et de Google, ce qui aurait pu permettre de faire des économies, tout en offrant plus de choix aux utilisateurs.

Les caméras Philips Hue vous envoient une notification quand elles détectent quelque chose, mais seulement depuis l'appli Philips Hue.
Les caméras Philips Hue vous envoient une notification quand elles détectent quelque chose, mais seulement depuis l’appli Philips Hue. // Source : Philips Hue

Pourquoi ne pas avoir rendu compatibles ces caméras avec Apple, Google et Amazon, comme tous ses autres produits ? Philips dit attendre Matter, le nouveau standard de la maison connectée, qui ne supporte pas encore les caméras en 2023. Il n’y a plus qu’à espérer qu’il tienne promesse, pour rendre ses caméras plus polyvalentes. Toutes seront disponibles à l’automne, avec des nouveaux packs incluant caméras, ampoules et pont de connexion (certaines fonctions marchent sans le pont, d’ailleurs).

Matter et des ampoules GU5.3 en septembre

Il n’y a pas que des nouvelles caméras chez Philips Hue, qui profite du salon IFA de Berlin pour faire d’autres annonces. Nous en avons retenu deux :

  • Matter sera déployé sur le pont Philips Hue en septembre, ce qui ne changera rien pour les utilisateurs mais facilitera de futures connexions.
  • Philips Hue va lancer des ampoules colorées MR16 GU5.3, ce qui est une excellente nouvelle pour les plafonniers des salles de bain ou des cuisines. Jusqu’à maintenant, Philips Hue se contentait de GU10. À noter tout de même qu’une ampoule coûte 65 euros, tandis qu’un pack de deux permet de payer 109 euros.
Les petits connecteurs GU5.3 arrivent enfin chez Philips Hue. // Source : Philips Hue
Les petits connecteurs GU5.3 arrivent enfin chez Philips Hue. // Source : Philips Hue

Philips Hue a aussi annoncé quelques mises à jour pour certains de ses produits existants, comme ses guirlandes d’extérieur, mais sa principale nouveauté de la rentrée 2023 reste les caméras de surveillance.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.