Les batteries cylindriques viennent à manquer, et Tesla aurait quelque chose à voir avec cette pénurie. Panasonic a fourni la plupart de ses batteries à la Gigafactory, dont la production est en retard.

Faut-il blâmer Tesla pour une pénurie de batteries cylindriques à l’échelle mondiale ? Il semblerait bien que l’entreprise d’Elon Musk endosse cette responsabilité. La Gigafactory, l’usine que Tesla construit depuis 2014 dans le Nevada pour produire des batteries au lithium-ion, accumule les retards de production ces derniers temps.

En ne respectant pas le calendrier et les délais prévus, Tesla ne prend pas seulement le risque de retarder ses propres productions. D’autres entreprises en subissent les conséquences, à l’instar de Panasonic qui a fourni la plupart de ses batteries cylindriques à Tesla au Japon.

Par conséquent, de nombreuses sociétés ont frappé aux portes de Samsung, LG ou Murata pour obtenir les précieuses batteries. Or, ces entreprises ont elles-mêmes rencontré des difficultés pour faire face à une telle demande.

tesla gigafactory

Pénurie jusqu’en 2018

À l’heure actuelle, Samsung SDI, LG Chemicals, Panasonic et Murata produisent 80 % des batteries cylindriques vendues dans le monde (aux normes 18 650 et 21 700). Même en excluant les fabricants qui ont passé des contrats avant 2017, de nombreuses entreprises devraient avoir du mal à s’approvisionner avant la moitié de l’année 2018.

« Il est impossible d’acheter des batteries cylindriques au Japon et nous avons même été informés par Panasonic qu’ils ne vendraient plus de batteries cylindriques », a fait savoir un distributeur japonais de batteries.

Certaines sources blâment l’emplacement de la Gigafactory, jugé responsable de cette pénurie : située dans le désert du Nevada, l’usine aurait en effet du mal à attirer de la main d’œuvre. En outre, son fonctionnement via les énergies renouvelables serait responsable des retards de production.

Partager sur les réseaux sociaux