L’accessoiriste Cyber Gadget a décidé d’améliorer la communication entre joueurs de titres Switch en commercialisant un vrai clavier. Il s’attache directement aux Joy-Con. Nintendo Switch : les Joy-Con pourront accueillir un clavier

La future sortie de Dragon Quest X pourrait poser d’éventuels problèmes de communication entre les joueurs.

C’est sans doute ce qui a motivé le constructeur Cyber Gadget à concevoir un clavier à attacher aux Joy-Con de la Nintendo Switch. Une solution qui va un peu plus loin que celle, officielle, proposée par Hori, qui prend la forme d’un simble keyboard à brancher au dock en USB.

Ici, l’idée est bel et bien d’avoir toujours les touches à portée de main. Pourquoi pas ?

img_0023

Un clavier entre les Joy-Con

Reste qu’il faudra forcément, à un moment donné, poser l’assemblage assez encombrant sur ses genoux pour pouvoir taper du texte comme nous le ferions avec un simple clavier. Dès lors, pourquoi rendre les Joy-Con encore moins ergonomiques qu’ils ne le sont déjà ? Là est la grande question malgré l’effort consenti par Cyber Gadget pour donner naissance à un accessoire le moins large et le moins lourd (250 grammes sur la balance) possible.

Pensé pour accompagner des jeux demandant de chatter en ligne ou un navigateur internet, ce clavier doit quand même se brancher au dock de la Switch via USB et, hélas, il n’est pas pensé pour recharger les Joy-Con en même temps.

Également compatible PC et PlayStation 4, il est attendu pour le 30 septembre au Japon, au prix de 3 758 yens, soit une trentaine d’euros environ. Pour le moment, une sortie chez nous ne semble pas à l’ordre du jour.

À l’arrivée, l’existence même de ces deux produits prouve qu’il existe un réel besoin du côté des joueurs.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !