Apple est poursuivi en justice par deux employées qui accusent le groupe de verser des salaires plus bas pour les femmes.

Deux employées d’Apple ont poursuivi la société en justice pour inégalité salariale, rapporte Reuters le 13 juin. Selon elles, le géant de la tech paye moins ses 12 000 salariées féminines que leurs homologues masculins. Cela concernerait tous les secteurs : le marketing, ingénierie, les responsables produits etc.

Elles affirment qu’Apple définit les salaires de départ à partir des rémunérations dans les précédentes entreprises de ses employés. Cette pratique tend à entraîner des salaires plus bas pour les femmes. Elles ajoutent que le système d’Apple pour évaluer la performance et accorder des primes est injuste pour les femmes.

Justina Jong, une instructrice en formation client et technique et l’une des deux plaignantes, a déclaré dans un communiqué de ses avocats : « J’ai remarqué que mon collègue était payé presque 10 000 dollars de plus que moi, bien que nous effectuions un travail sensiblement similaire. Cette révélation m’a fait me sentir terriblement mal ».

Une entreprise tierce mandatée par Apple avait déjà confirmé une inégalité salariale après un contentieux avec l'une des salariées. // Source : Apple
Une entreprise tierce mandatée par Apple avait déjà confirmé une inégalité salariale après un contentieux avec l’une des salariées. // Source : Apple

Des géants de la tech déjà accusés d’inégalités salariales

Apple a répondu en déclarant que l’entreprise s’engage à assurer l’équité et l’égalité salariale. L’entreprise assure qu’elle a garanti l’égalité salariale entre hommes et femmes depuis 2017.

Apple n’est pas la première grande entreprise technologique à faire face à des défis juridiques pour discrimination de genre alléguée. En 2018, Google a accepté de payer 118 millions de dollars pour régler un recours collectif en matière de discrimination de genre, et Oracle a accepté de payer 25 millions de dollars pour régler un recours collectif alléguant le sous-paiement des employées. Aucune des entreprises n’a admis publiquement avoir sous-payé les femmes dans le groupe.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !