L’armée ukrainienne a mené une attaque par drone naval contre un navire de guerre russe de dernière génération.

Nouveau naufrage russe en mer Noire. Dans la nuit du 4 au 5 mars, l’armée ukrainienne a mené une attaque par drone naval contre le « Sergey Kotov », un navire de guerre russe. Des vidéos d’explosions ont commencé à tourner sur les réseaux sociaux.

Ce matin, les renseignements ukrainiens ont publié, comme à leur habitude, une vidéo de leur opération. On y aperçoit plusieurs barques télécommandées foncées contre le patrouilleur russe qui termine en flamme.

Les forces spéciales ukrainiennes ont déjà ciblé ce navire il y a un an avec les drones navals. Cette fois, c’est une nouvelle version de leur drone, le Magura V5 lancée l’été dernier, qui a eu raison du « Sergey Kotov ». L’appareil peut atteindre une vitesse maximale supérieure à 75 km/h et transporter jusqu’à 320 kg d’explosif.

Un navire de guerre russe déployé en 2021

Le « Sergey Kotov » pourrait être le plus récent de la flotte russe, détruit depuis le début de l’invasion de l’Ukraine il y a deux ans. Ce patrouilleur a été déployé en 2021 et aurait couté environ 65 millions de dollars à l’armée russe. Long de 94 mètres, il pouvait emporter différentes armes, telles que des missiles Kalibr.

Un Magura V5 ukrainien. // Source : CNN
Un Magura V5 ukrainien. // Source : CNN

Le porte-parole du renseignement militaire ukrainien, Andriy Yusov, a déclaré à Radio Svoboda que la Russie avait « l’intention de placer des systèmes de missiles antiaériens sur le navire. Moins il y aura de navires de ce type, et moins il y aura de défense anti-aérienne. »

Le « Sergey Kotov » pourrait bien être le 17ᵉ navire russe coulé en mer Noire, après la destruction du Caesar Kunikov le 14 février. La majorité des attaques ont été réalisées avec des drones navals, fabriqués en Ukraine.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !