Le youtubeur Jean-Baptiste Toussaint, qui anime la chaîne Tales From The Click, a eu la surprise d’apprendre qu’une de ses vidéos avait été supprimée. La raison ? Il a mentionné le suicide du chanteur Kurt Cobain.

Sur YouTube, certains mots ne passent plus. Le vidéaste Jean-Baptiste Toussaint, qui anime la chaîne Tales From The Click, l’a appris à ses dépens. Dans un tweet publié le 17 janvier 2023, le créateur explique qu’une de ses vidéos a été supprimée pour une raison intrigante : il aurait parlé de la mort de Kurt Cobain, le chanteur du groupe Nirvana.

« Ma vidéo sur Kurt Cobain a été supprimée car dedans je dis qu’il s’est… suicidé », explique le youtubeur dans le tweet. « Ça pose une vraie question. N’est-il désormais plus possible de raconter l’histoire ? Faut-il la modifier en lui inventant une autre mort ? », se demande-t-il.

De plus en plus de plateformes prônent un langage policé

La raison pourrait sembler absurde au premier abord : comment ne pas mentionner la mort de Kurt Cobain, dont le suicide, en 1994, et un fait connu qui a toujours fait couler beaucoup d’encre ? Cette censure est cependant très inquiétante : ne pas aborder le sujet du suicide n’est pas une garantie de sécurité pour les spectateurs.

Dans le mail reçu par Jean-Baptiste Toussaint et partagé sur Twitter, on peut voir que la plateforme explique que la vidéo n’aurait pas respecté le règlement de YouTube relatif à l’automutilation. Ce dernier indique que les « les utilisateurs de YouTube ne doivent pas craindre de parler ouvertement de thèmes en lien avec la santé mentale, le suicide et l’automutilation d’une manière positive et non dangereuse », bien qu’il y ait quelques règles à respecter. Il est ainsi interdit de « faire l’apologie du suicide ou de l’automutilation », ou de publier des contenus « expliquant comment se suicider ou s’automutiler ».

Jean-Baptiste Toussaint de la chaîne Tales From The Click // Source : YouTube / Tales From The Click
Jean-Baptiste Toussaint de la chaîne Tales From The Click // Source : YouTube / Tales From The Click

Il n’est ainsi pas complètement interdit de mentionner le suicide. Alors, pourquoi la vidéo sur Kurt Cobain a-t-elle été supprimée ? Il n’est pas possible au moment de la publication de cet article de visionner la vidéo de Tales From The Click : elle a été retirée par YouTube. On ne peut donc pas confirmer qu’elle respectait les règles de la plateforme, même s’il est difficile d’imager que le Youtubeur spécialisé dans le cinéma ait fait l’apologie du suicide dans sa vidéo.

YouTube a-t-il fait une erreur et remettra-t-il en ligne la vidéo de Jean-Baptiste Toussaint ? Pour l’instant, il n’y a eu aucune communication publique sur le sujet de la plateforme. Il n’empêche que les créateurs ont remarqué depuis le début de l’année 2023 un durcissement des règles du site. YouTube est ainsi de plus en plus strict sur les conditions de monétisation des vidéos, notamment vis-à-vis à de l’utilisation des gros mots et injures. Plusieurs vidéastes se sont notamment plaints de la démonétisation d’un grand nombre de leurs contenus, de manière rétroactive, à cause des nouvelles règles.

L’histoire fait ainsi craindre une interdiction encore plus complète des discussions autour du suicide sur YouTube. C’est déjà le cas sur TikTok, où la modération des contenus est très sévère et a donné naissance à « l’algospeak », une façon de parler détournée pour les créateurs, afin de ne pas se faire sanctionner. À la place de « suicide », les utilisateurs anglophones utilisent le terme inventé « to unalive », qui pourrait être traduit par « se retirer de la vie ». Il n’y a pour l’instant pas vraiment d’équivalent en français — mais si l’algospeak arrive un jour à son tour sur YouTube, il faudra en trouver un.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !