C’est un langage très connu. Mais, savez-vous pourquoi SQL porte ce nom ?

Si vous avez déjà mis les mains dans de la programmation informatique, vous avez très certainement croisé tôt ou tard du SQL. C’est sûrement le langage de manipulation de bases de données le plus réputé. Vous connaissez probablement le sens de son acronyme, d’ailleurs : Structured Query Language, soit langage de requête structurée.

Square puis Sequel puis SQL

Mais, savez-vous pourquoi les deux concepteurs du SQL, Don Chamberlin et Ray Boyce, ont opté pour ce nom ? Il faut pour cela se plonger dans les pages de l’IEEE Annals of the History of Computing, une revue scientifique dédiée à l’informatique. Dans le numéro 34 de la publication, publié au quatrième trimestre 2012, Don Chamberlin revient justement sur les origines du SQL.

Nous sommes alors au début des années 70. Chamberlin et Boyce se disent qu’il est possible de concevoir un langage relationnel accessible au plus grand nombre, sans qu’ils aient besoin d’avoir une formation spécifique en programmation informatique ou en mathématiques. À l’origine, les deux partenaires produisent un premier jet, qu’ils appellent Square (Carré, en anglais).

SQL PHPMyAdmin
Si vous avez déjà fait de la programmation informatique, vous avez dû croiser du SQL. // Source : Stephen Phillips

Square signifiait « Specifying Queries as Relational Expressions », ce que l’on peut traduire par « Spécifier des requêtes en tant qu’Expressions Relationnelles ». En 1973, Chamberlin et Boyce démarrent un projet semblable, qu’ils nomment Sequel. Là encore, le nom peut être déplié pour expliciter le sens du projet : « Structured English Query Language » — « langage de requête structurée en anglais ».

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes jusqu’en 1977. À cette date, Chamberlin découvre que Sequel est un nom qui peut lui valoir des ennuis dans le champ des droits des marques. La décision est alors prise de compresser le nom Sequel en SQL, en éjectant toutes les voyelles. Et, c’est ainsi que le langage a obtenu son nom définitif.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !