[Chronique] Avez-vous déjà entendu parler de l’i-art ? Cette pratique mobilise l’intelligence artificielle pour générer des images. Elle révolutionne tout un pan du geste artistique. Mais la tech peut aussi venir au renfort de l’art de manière plus générique pour apprécier différemment certaines œuvres : c’est l’objet de la chronique Numerama dans ce nouvel épisode du Meilleur des mondes sur France Culture.

Je vais vous prendre de court : même sur France Culture, à la radio, je peux vous montrer un tableau. Bon, je triche un peu, on peut l’écouter, mais cela reste étonnant pour un tableau. C’est l’œuvre célèbre de Kandinsky, Jaune-rouge-bleu. On y voit une porte entourée de formes géométriques de nombreuses couleurs. Quelles sonorités pourraient bien se dégager de la zone la plus jaune, qui entoure la porte ? Il est possible de les entendre sur un site interactif.

Les sonorités entendues par Kandinsky recréées par une IA

Ce ne sont pas des sons au hasard. L’initiative a été lancée par le centre Pompidou et elle s’appelle Play A Kandinsky. Tout est basé sur la méthode de travail du peintre. Il ressentait de la synesthésie : pour lui, les couleurs étaient aussi des sonorités. Pendant deux ans, ce projet a rassemblé des musiciens et des ingénieurs pour recréer la musicalité qui pouvait inspirer Kandinsky. 

Le jaune inspirait à Kandinsky de l'excitation, de la joie, une forme de folie. Il entendait une atmosphère jazzy. // Source : Kandinsky / Centre Pompidou / Google Arts & Culture
Le jaune inspirait à Kandinsky de l’excitation, de la joie, une forme de folie. Il entendait une atmosphère jazzy. // Source : Kandinsky / Centre Pompidou / Google Arts & Culture

Ils ont récupéré, dans son atelier, les disques qu’il écoutait en peignant. Puis, ils ont bâti un algorithme sur-mesure, de machine learning, c’est-à-dire d’apprentissage. Ils y ont intégré tous ces éléments pour que l’IA relie les couleurs des tableaux à des sonorités.

Un rectangle jaune représentait, pour Kandinsky, l’audace, l’excitation, déclenchant alors l’atmosphère jazzy à base de trompettes. Un rond bleu profond génère quant à lui le son pénétrant d’un orgue, c’est la transcendance surnaturelle, le deuil ou la paix intérieure. 

La Joconde en VR

Il y a plein d’autres exemples où la tech vient servir les arts.

Le Louvre avait mis en place une expérience en réalité virtuelle pour la Joconde. Comme vous le savez, le tableau est tout petit et il y a toujours plein de monde autour, alors c’est compliqué de la regarder tranquillement. Mais là, c’était une sorte de documentaire immersif, où l’on pouvait voir la Joconde et tous ses détails de très près. Alors même que je me sentais plutôt dubitatif à cette idée, j’ai trouvé cela génial de pouvoir enfin prendre le temps de voir ce tableau de cette façon. Ce n’était pas mieux, c’était un complément.

Autre exemple : Operation Night Watch, qui a produit un scan de la Ronde de Nuit, le tableau de Rembrandt, d’une qualité jamais vue. En plus de la caméra en ultra-HD mobilisée, une IA a permis de recomposer des milliers de photos du tableau. Résultat, on peut zoomer très loin, voir les coups de pinceau au détail près. 

Exemple du type de zoom que l'on peut faire (et il est possible de zoomer encore plus loin !). // Source : La Ronde de Nuit, Rembrandt (numérisation 2022)
Exemple du type de zoom que l’on peut faire (et il est possible de zoomer encore plus loin !). // Source : La Ronde de Nuit, Rembrandt (numérisation 2022)

La tech ne pourra absolument jamais remplacer les artistes, car l’art est une histoire d’humains. On préférera voir le tableau de nos propres yeux qu’en VR. Mais ça montre juste que la tech peut servir d’outils, elle n’est pas totalement incompatible avec les arts.

Pour écouter Le Meilleur des Mondes sur France Culture

L’émission IA Art : comment la technologie révolutionne le geste artistique a été diffusée le vendredi 9 septembre 2022 sur France Culture.

Le Meilleur des mondes est l’émission de François Saltiel, préparée avec Juliette Devaux.

  • Elle est diffusée en direct tous les vendredis à 21h sur France Culture
  • Elle est redifusée le samedi à 17h
  • Elle est disponible en podcast, sur Apple PodcastSpotify, Deezer et vos autres plateformes préférées.