En démontant le MacBook Air M2, le site iFixit a eu la surprise de tomber sur un accéléromètre, le composant présent dans les iPhone et iPad pour détecter son orientation. C’est la première fois qu’un Mac y a droit.

Parfois, démonter un appareil électronique révèle des surprises. Le site iFixit, spécialisé en la matière, a pour habitude d’ouvrir chaque nouvel objet high-tech à sa sortie. Il est rare qu’il soit surpris, même s’il lui arrive de tomber sur des choses inattendues. Il peut s’agir d’une disposition inédite pour des composants, de la présence de pièces inactives ou de zone vide laissée à un endroit, ce qui peut indiquer que les plans initiaux de la marque n’ont pas pu être suivis.

En démontant le nouveau MacBook Air M2 le 19 juillet 2022, iFixit a eu deux belles surprises. La première concerne l’absence d’un système de refroidissement passif, ce qui veut dire que l’ordinateur pourrait chauffer lors de fortes températures (nous n’avons rien remarqué d’anormal lors de notre test du MacBook Air M2). La seconde concerne la présence d’un composant inutilisé : un accéléromètre. Après l’écran Studio Display, c’est la deuxième fois qu’un appareil de la catégorie « Mac » y a droit.

Apple a-t-il des plans pour son accéléromètre ?

C’est avec l’iPhone de 2007 qu’Apple a mis en avant un accéléromètre pour la première fois. Ce composant permet de détecter l’orientation d’un produit afin de savoir si vous le tenez à l’horizontale ou à la verticale. Lorsque l’utilisateur fait pivoter son appareil, l’écran tourne. C’est particulièrement pratique avec les photos ou les applications compatibles avec les deux modes d’affichage. Tous les smartphones et toutes les tablettes en ont un aujourd’hui.

Dans un ordinateur Apple, la présence d’un accéléromètre est inédite. On en trouve dans certains PC sous Windows, mais ils sont tactiles et peuvent être utilisés comme des tablettes. macOS, le système d’exploitation des Mac, est conçu pour être utilisé horizontalement. Il peut s’afficher verticalement sur des moniteurs dédiés, mais les MacBook ne peuvent pas le faire tourner nativement.

Du coup, on peut se demander ce que vient faire un accéléromètre dans la carte mère du MacBook Air. iFixit n’en a aucune idée, nous non plus. Toutefois, trois pistes sont possibles :

  • L’accéléromètre n’est là que pour détecter des chutes et améliorer le service après-vente.
  • L’accéléromètre sera activé dans une future mise à jour, pour que l’écran du MacBook Air pivote si vous le tournez (une telle mise à jour serait historique, mais on ne l’imagine pas avant longtemps, Apple n’ayant pas pour habitude de réserver de tels changements à un petit nombre de Mac).
  • Apple a des idées, mais n’est pas sûr de les mettre en place. L’accéléromètre peut être là sans jamais être activé.
Carte mère M2
La carte mère du MacBook Air, où se trouve la puce M2, possède un accéléromètre. // Source : iFixit

Dans le passé, Apple a déjà ajouté des composants sans leur donner de fonctions (on pense à la puce U1 des iPhone, qui a servi pour les AirTags). Peut-on espérer la même chose avec le MacBook Air ? C’est peu probable, mais la présence de cet accéléromètre n’est certainement pas due à une erreur de production.