Le télescope spatial James Webb poursuit son déploiement dans l’espace. L’observatoire est en train de déplier son bouclier thermique, qui protégera efficacement ses instruments scientifiques des effets du Soleil.

C’est une nouvelle étape qui a commencé dans le long périple de James Webb jusqu’à sa destination. À plus de 500 000 kilomètres de la Terre, le télescope spatial a entamé le déploiement d’une nouvelle pièce cruciale pour son bon fonctionnement : son pare-soleil, qui fait office de bouclier thermique face au rayonnement solaire. Le dépliage de toute la structure prendra quelques jours.

James Webb déploie son bouclier thermique

L’agence spatiale américaine a annoncé le 28 décembre le début de cette séquence dans un point d’étape sur son site web. Cette première phase vise à étendre les deux structures — une devant le télescope, l’autre derrière — qui serviront de support au bouclier thermique. Le pare-soleil est à ce stade encore replié : il sera dépaqueté plus tard.

La phase du déploiement du bouclier thermique prendra quelques jours — les ultimes étapes surviendront dans cinq jours, à compter du 29 décembre.

James Webb bouclier thermique
On distingue assez bien les cinq couches du bouclier thermique, sous une partie du télescope. // Source : Nasa

Après la sortie de la structure qui soutiendra le pare-soleil, viendra le temps du déroulement du bouclier thermique, qui est constitué de cinq couches d’un tissu métallisé de type kapton, un polymère qui présente une excellente stabilité thermique. Une fois le bouclier en place, il sera tendu et les cinq couches seront détachées les unes des autres.

Le bouclier thermique aura un rôle décisif pour protéger l’observatoire durant ses cinq années de mission principale — et au-delà, compte tenu de la qualité de son lancement. Les instruments astronomiques doivent être préservés, en les laissant à très basse température (-235°C). Du côté de la face exposée au Soleil, il pourra atteindre jusqu’à 125°C.

Ces étapes terminées, ce sera ensuite autour du miroir secondaire de sortir — un évènement qui aura lieu au dixième jour du départ de James Webb de la Terre. Il y aura ensuite le miroir primaire, au douzième jour, puis la ribambelle de miroirs segmentés, à partir du quinzième jour. Il y en a en tout dix-huit : ce sera la partie la plus longue de tout le voyage.