Un nouveau sursaut radio rapide a récemment été identifié : il semble provenir de la galaxie M81. La source du phénomène serait plus précisément un amas globulaire, ce qui parait inhabituel.

Il reste encore beaucoup à apprendre au sujet des énigmatiques sursauts radio rapides, à commencer par leur origine physique. L’un de ces signaux, récemment découvert, pourrait bien provenir d’une source inattendue, rapporte une équipe de scientifiques dans une prépublication déposée sur arXiv le 24 mai 2021 et repérée par ScienceAlert.

« Les sursauts radio rapides (FRB [ndlr : fast radio burst en anglais]) sont des flashs radio extrêmement lumineux et brefs provenant d’autres galaxies. Notre progression dans la compréhension du phénomène des FRB est limitée en raison de leurs grandes distances et de leur activité imprévisible  », soulignent ces chercheurs. Généralement, ces phénomènes sont effectivement détectés dans d’autres galaxies, mais il y a peu l’un d’eux a pu être identifié au sein de la Voie lactée.

Télescopes braqués vers la galaxie M81

Ici, les scientifiques étudient l’événement « FRB 20200120E », récemment détecté à l’aide de CHIME (l’Expérience canadienne de cartographie de l’intensité de l’hydrogène). « Cette source doit être relativement proche  », écrivent les auteurs. Les sursauts radio rapides semblent émis dans la direction de M81, une galaxie spirale située dans la constellation de la Grande Ourse, à 12 millions d’années-lumière de la Voie lactée. Pour ces scientifiques, FRB 20200120E offre une « possibilité d’étudier une source répétitive exceptionnellement proche ».

Galaxies M81 et M82. // Source : Wikimedia/CC/Marekmazuch (photo recadrée)

Pour étudier FRB 20200120E, les scientifiques ont utilisé différents télescopes du réseau European VLBI Network (EVN). Selon leurs observations, cet événement serait associé à une source plutôt inhabituelle. En tout cas pas, ce n’est pas un endroit dans lequel on s’attendrait à détecter des sursauts radio rapides : dans des amas globulaires, des groupes stellaires très denses.

Le plus proche sursaut radio rapide extragalactique connu

« Nous prouvons de manière concluante que FRB 20200120E est associé à un amas globulaire dans le système galactique M81, confirmant ainsi qu’il est 40 fois plus proche que tout autre FRB extragalactique connu », estiment ces chercheurs. L’étude suggère donc que les sursauts radio rapides pourraient émerger dans des environnements insoupçonnés. Une hypothèse souvent retenue pour expliquer ces phénomènes est qu’ils viendraient de magnétars (c’est le scénario envisagé dans le cas du sursaut radio rapide détecté dans la Voie lactée), mais ces travaux montrent que d’autres possibilités ne sont pas à écarter.

Les auteurs vont plus loin et proposent un scénario pour expliquer l’existence de FRB 20200120E. Selon eux, il pourrait s’agir « d’une jeune étoile à neutrons hautement magnétisée », qui se serait formée soit avec l’effondrement d’une naine blanche, soit lors de la fusion d’étoiles denses dans un système binaire.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo