Il ne reste plus que deux photos à départager dans le cadre du concours « Tournament Earth ». Pour laquelle de ces deux images spectaculaires prises depuis l'ISS par des astronautes allez-vous voter ?

« C’est le compte à rebours final ! », prévient la Nasa sur le compte Twitter du Centre spatial Lyndon B. Johnson ce 8 avril 2021. Il ne reste plus que quelques jours pour départager deux superbes photos de notre planète, immortalisées depuis l’espace par des astronautes, dans le cadre du concours « Tournament Earth ».

Jusqu’au lundi 12 avril à 18h (heure de Paris, midi heure de l’Est), vous pouvez faire votre choix sur le site dédié. Il suffit simplement de cliquer sur le cliché de votre choix (« Vote for this image », « votez pour cette image »), puis de soumettre votre participation en cliquant sur « Submit your ballot » (« remettez votre bulletin »). Avant cela, il est possible d’en apprendre plus sur chacun des clichés, en cliquant sur leur nom.

Le concours a été lancé le 8 mars dernier. Au départ, ce sont 32 images qui ont ouvert la compétition, toutes prises depuis la Station spatiale internationale. Il n’en reste désormais plus que deux. Que voit-on sur ces clichés ?

Étoiles en mouvement

Le premier cliché est baptisé « Étoiles en mouvement » (« Stars in Motion »). Il a été réalisé par Donald Pettit, un astronaute américain qui a, à son actif, plusieurs missions à bord de l’ISS. Il est aussi connu pour son invention d’une tasse à café spécialement pensée pour pouvoir profiter de ce breuvage en orbite.

Il a obtenu cette image en assemblant 72 photographies différentes prises alors qu’il était dans l’ISS en avril 2012. La station spatiale évoluait alors au-dessus de la mer des Caraïbes, de l’Amérique du Sud et de l’océan Atlantique. Prendre un cliché depuis l’ISS est un défi pour les astronautes, puisqu’ils photographient à l’intérieur d’un objet en mouvement, qui orbite autour de la Terre à la vitesse de 29 000 kilomètres par heure — l’ISS fait 15 fois le tour de la Terre chaque jour.

Un véritable tourbillon céleste. // Source : Don Pettit (photo recadrée)

Dans le cas de cette photo, c’est justement ce déplacement si rapide qui a permis à Donald Pettit d’obtenir cet effet. En optant pour une longue exposition entre 10 et 15 minutes (ce qui n’était pas possible avec son appareil photo, donc Donald Pettit a en fait empilé plusieurs images avec un temps d’exposition de 30 secondes dans un logiciel d’imagerie), l’astronaute a fait ressortir les étoiles sous forme de traînées en arc de cercle. Les lumières qui apparaissent en bas de l’image sont un mélange de sources naturelles et artificielles (les villes ou des incendies).

Lac de Van

L’autre cliché permet d’admirer le lac de Van, le plus grand lac de toute la Turquie. Il est sobrement intitulé « Lac de Van, Turquie ». C’est l’astronaute américaine Kathleen Rubins, microbiologiste de formation, qui a obtenu la photographie. Envoyée à deux reprises dans l’ISS, elle fait partie de l’équipe Artémis de la Nasa (un groupe d’astronautes parmi lesquels se trouvent peut-être les prochains humains qui marcheront sur la Lune).

Le grand bleu. // Source : Kate Rubins (photo recadrée)

Le lac de Van couvre une superficie de 3 755 km2. Son eau est particulièrement alcaline et salée. En hydrologie, on parle d’endoréisme pour désigner sa situation : ce bassin ne se déverse dans aucune mer et il forme une cuvette fermée. L’eau du lac de Van ne peut donc s’évacuer que par évaporation. Les régions dites endoréiques couvrent 11 % de la superficie des continents.

Les différentes teintes bleutées du lac que l’on observe sur l’image, qui prennent la forme de tourbillons d’eau plus claire ou plus foncée, sont composées de carbonate de calcium (un composé naturellement présent dans la craie ou le calcaire).

La date du résultat du concours n’est pas indiquée précisément, mais on peut s’attendre à avoir rapidement le nom du gagnant ou de la gagnante après la fermeture des votes, puisque tout se passe en ligne. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre les deux images !

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo