Avant le 28 mai 1900, aucune éclipse solaire n'avait été filmée. La vidéo historique a été mise à disposition de tous et toutes par la Société royale d'astronomie.

À chaque éclipse, les astrophotographes rivalisent d’inventivité pour obtenir de superbes clichés, comme lors de la seule éclipse totale de Soleil de 2020. Mais à quoi ressemblaient ces événements astronomiques lorsqu’ils ont pu être immortalisés les premières fois ? Le premier film d’une éclipse solaire, qui a fait l’objet d’une restauration en 2019, est accessible à tous et toutes en ligne, via le site de la Société royale d’astronomie (du Royaume-Uni) ou directement sur YouTube.

Cette éclipse solaire totale est survenue le 28 mai 1900. Le film original, qui fait partie des archives de la Société royale d’astronomie, a été restauré par les soins du British Film Institute, image après image. Le film avait été capturé par Nevil Maskelyne, un inventeur et magicien britannique, en Caroline du Nord. Il a probablement diffusé les images dans son théâtre de magie, où il souhaitait montrer un élément nouveau : son choix s’est porté sur cet événement astronomique, évidemment naturel, mais fascinant.

Une deuxième tentative

Pour filmer l’éclipse, Nevil Maskelyne a dû utiliser un adaptateur spécial. Avant cela, il avait déjà tenté d’immortaliser une éclipse solaire en 1898, depuis l’Inde : il y était parvenu, mais malheureusement le film a été dérobé pendant son voyage de retour, raconte la Société royale d’astronomie.

Le film conservé est assez bref : il dure à peine plus d’une minute. Néanmoins, il est suffisant pour voir, légèrement sur la droite, le Soleil progressivement éclipsé par la Lune. Au début, une fine bande de lumière est encore visible sur la partie supérieure droite du satellite naturel. Puis, lorsque l’éclipse est totale, on peut voir la couronne solaire, c’est-à-dire la partie la plus externe de l’atmosphère de l’étoile. À la fin du film, on peut observer un fin croissant solaire émergeant sur la gauche de la Lune.

Pour mesurer l’étendue des progrès parcourus depuis la réalisation de ce film historique, il suffit d’observer une image plus récente d’une éclipse solaire. Ici, l’éclipse solaire du 21 août 2017, qui était la première visible aux États-Unis lors du 21e siècle.

Éclipse solaire du 21 août 2017. // Source : NASA/Aubrey Gemignani (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo