Voici le Vectaerovenator inopinatus, nouvelle espèce de dinosaure issue du groupe des théropodes.

En Angleterre, dans la baie de Shanklin sur l’île de Wight, une nouvelle espèce de dinosaures, issue du groupe des théropodes, vient d’être découverte. Les dinosaures carnassiers sur deux pattes tels que le Tyrannosaurus Rex, ainsi que les oiseaux modernes, font partie de ce même groupe. Ce nouveau venu a été dénommé Vectaerovenator inopinatus. Les chercheurs de l’université Southampton viennent de révéler leur trouvaille en ce mois d’août 2020.

Les ossements ont été mis au jour en 2019 et appartiennent au cou, à la queue et au dos. Les fossiles ont pu être associés aux théropodes avec certitude grâce aux cavités dans les os, des sortes de larges trous d’air, qui sont caractéristiques de ces espèces — les cavités permettent une respiration efficace tout en produisant des os plus fins. Il semblerait également que les trois ossements appartiennent à un seul et même individu issu des Vectaerovenator inopinatus.

Deux des os découverts. // Source : University of Southampton

Les trois parties du squelette ont étonnement été découvertes en l’espace de quelques semaines par des personnes différentes, qui ont ensuite amené leurs trouvailles au musée de l’île. « Je marchais le long de la plage, en donnant des coups de pied dans les pierres, et je suis tombé sur ce qui ressemblait à un os de dinosaure. J’ai été vraiment surpris de découvrir qu’il pouvait s’agir d’une nouvelle espèce », raconte l’un des chasseurs de fossiles ayant découvert l’un des bouts du squelette.

« On ne trouve généralement pas de dinosaures dans les gisements de Shanklin, car ils ont été enfouis dans la mer. Il est beaucoup plus probable que vous trouviez des huîtres fossiles ou du bois à la dérive, donc c’est vraiment une découverte rare », explique l’un des paléontologues qui a ensuite étudié les os.

Ce qu’on sait de ce nouveau dinosaure

La datation des ossements a révélé que ce dinosaure a vécu il y a environ 115 millions d’années, à fin du Crétacé inférieur (il y a entre 145 et 100,5 millions d’années). Si le squelette est incomplet, les parties trouvées, comme le dos et le cou, permettent d’estimer une longueur en corpulence de 4 mètres. C’était un reptile marin, qui vivait donc entre la terre et les eaux. Quant à son habitat, les scientifiques pensent qu’il évoluait plus au nord, l’emplacement de la trouvaille et les courants habituels du lieu suggérant que les os ont été emportés par l’eau jusqu’à cette rive.

Les chercheurs du musée rappellent que nous ne savons encore que peu de choses sur les théropodes des débuts du Crétacé inférieur, période pour laquelle il y a peu de fossiles enregistrés. L’ajout d’une nouvelle espèce, même un seul individu et qui n’est pas complet, est précieux pour les paléontologues. Et ils aimeraient en savoir encore un peu plus sur Vectaerovenator inopinatus : « Bien que nous ayons suffisamment d’éléments pour pouvoir déterminer le type général de dinosaure, nous aimerions idéalement en trouver davantage pour affiner notre analyse. »

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo