La Nasa a fini d'attacher au rover Perseverance le petit hélicoptère qui devra voler sur Mars au printemps 2021.

Le petit hélicoptère que la Nasa souhaite envoyer sur Mars a été bien accroché à Perseverance, le rover qui se rendra sur la planète rouge d’ici un an, a présenté l’organisation dans un billet de blog datant du 10 avril 2020. Il a été fixé le 6 avril sur le « ventre » de Perseverance, et « sera dépendant de lui pour avoir de l’énergie » jusqu’à ce qu’il soit déployé sur le cratère Jezero sur Mars.

« Après ça, il pourra générer lui-même son énergie électrique grâce à un panneau solaire qui est logé au-dessus de ses hélices contre-rotatives », précise l’équipe.

L’hélicoptère attaché au ventre de Perseverance // Source : Nasa

Le petit hélicoptère pourra-t-il voler sur Mars ?

Pour faire le voyage jusqu’à Mars, l’hélicoptère est attaché « sur le ventre » du rover : on peut le voir sur la photo qui a été mise en ligne sur le site de la Nasa. Il devra prendre part à plusieurs expériences sur la planète encore peu explorée, et notamment montrer s’il est possible de faire voler un objet motorisé sur la planète rouge. Pour la toute première expérience, l’hélicoptère devra s’élever du sol martien, rester statique en vol pendant 20 à 30 secondes, puis atterrir à nouveau, ce qui constituera en soi une « première historique ». L’atmosphère de Mars étant cent fois moins dense sur Terre, il n’est pas sûr que ce vol soit une réussite.

La Nasa avait présenté ce petit hélicoptère en mai 2018, après quatre ans de travail. L’objectif est de créer un appareil petit et léger (1,8 kg), avec une hélice contre-rotative (1,2 mètre) qui a une vitesse de rotation dix fois plus importante que sur Terre.

Malgré les nombreuses contraintes liées à la pandémie de coronavirus et les mesures qui contraignent la moitié de la population mondiale au confinement, la mission est toujours prévue pour l’été 2020, entre le 17 juillet et le 5 août. Perseverance est censé commencer à explorer Mars d’ici février 2021. L’hélicoptère, quant à lui, restera attaché au rover jusqu’aux alentours de mai 2020 ; une fois que Perseverance aura roulé environ 100 mètres, il sera « lâché ».

Crédit photo de la une : Nasa

Partager sur les réseaux sociaux