Le rover Curiosity a obtenu son panorama le plus détaillé de la planète Mars. L'image finale a été assemblée à partir de photos prises pendant plusieurs jours. Le résultat, présenté par la Nasa, est impressionnant.

Curiosity a immortalisé un superbe panorama sur Mars. Jamais le rover n’avait obtenu un panorama en résolution aussi élevée. L’image, qui contient 1,8 milliard de pixels, a été présentée par la Nasa le 4 mars 2020. Le panorama a été créé à partir de plus de 1 000 images obtenues par le rover entre le 24 novembre et le 1er décembre 2019.

Pour réaliser ce cliché saisissant, c’est l’instrument Mastcam qui a été mis à contribution. Cette caméra permet de réaliser des images et des vidéos en couleur de l’environnement martien. Assemblées ensemble, ces vues donnent de superbes panorama grâce auxquels il est possible d’admirer la planète rouge.

Le panorama complet. // Source : NASA/JPL-Caltech/MSSS (photo recadrée)

Où se trouve le rover ?

Sur l’image, on aperçoit Glen Torridon, le site martien sur lequel Curiosity fait ses analyses. La région est située à proximité du mont Sharp, une montagne logée au milieu du cratère Gale. Entre le 24 novembre et le 1er décembre, la Nasa explique que le rover n’avait pas reçu de nouvelles commandes (car c’était la période des vacances de Thanksgiving) et qu’il a donc eu tout le temps de photographier son environnement depuis le même endroit pendant plusieurs jours.

Il a fallu plus de 6 heures pour prendre les différentes photos qui ont été assemblées dans le panorama. Les images ont été prises entre midi et 14h (heure locale sur Mars) pour tenter d’obtenir un éclairage uniforme.

Pour aider à se rendre compte de la précision de ce panorama, la Nasa a mis en ligne un outil qui permet d’effectuer un zoom dans l’image. Il est également possible de zoomer dans une autre version du panorama, où le rover apparaît en entier : cette image-là contient environ 650 millions de pixels.

Le rover Curiosity avait déjà produit un autre panorama de Mars en juin 2013, avec 1,3 milliard de pixels. L’astromobile avait alors photographié une parcelle de sable, Rocknest, également située près du mont Sharp.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo