Novembre est à nouveau un mois propice à l'observation du ciel, avec un essaim d'étoiles filantes au programme. Voici les dates à noter pour savoir quand regarder les planètes, la Lune et les étoiles.

Il n’est pas forcément nécessaire de posséder un télescope pour admirer le ciel. Avec quelques rudiments d’astronomie, il est possible de discerner les planètes et les constellations. En novembre 2019, il y aura plusieurs occasions de contempler la voûte céleste.

Pour ne louper aucun de ces événements astronomiques, voici les dates à retenir ce mois-ci.

Un croissant de lune. // Source : Pxhere/CC0 Domaine public (photo recadrée)

Les phases de la Lune

Il existe quatre phases lunaires principales. À chaque fois, une portion différente de la Lune est illuminée par le Soleil, vue depuis la Terre. Évidemment, l’apparence lunaire change de façon progressive. Les différentes étapes qui suivent sont un repère.

  • Le lundi 4 novembre sera le jour du premier quartier. On observe alors une demi-lune, dont seule une moitié est éclairée. La Lune est en quadrature est.
  • Le mardi 12 novembre, ce sera la pleine lune. Sa face visible est illuminée en entier. Ce simple fait astronomique a donné naissance à des croyances et légendes.
  • Le mardi 19 novembre, la Lune est en quadrature ouest. C’est la phase du dernier quartier. On retrouve une demi-lune.
  • Le mardi 26 octobre, c’est l’étape de la nouvelle lune. Elle n’est pas visible dans le ciel.
Mars vue de Paris le 2 novembre 2019 à 7h. // Source : Capture d’écran The Sky Live, annotation Numerama

Les planètes observables à l’œil nu

Lorsque la météo permet l’observation (c’est-à-dire quand le ciel est dégagé), l’observation de certaines planètes du système à l’œil nu est possible. Ce tableau contient les heures d’observations et les constellations vers lesquelles regarder pour trouver les planètes.

Mercure Vénus Mars Jupiter Saturne
Du 1er au 3 17h40 – 18h Balance 17h40 – 18h20 Balance 5h50 – 7h30 Vierge 17h40 – 19h50 Ophiuchus 17h40 – 21h20 Sagittaire
Du 4 au 10 Non visible 17h30 – 18h10 Scorpion 5h50 – 7h40 Vierge 17h30 – 19h20 Ophiuchus 17h30 – 21h Sagittaire
Du 11 au 17 7h20 – 7h50 Balance 17h20 – 18h10 Ophiuchus 5h40 – 7h50 Vierge 17h20 – 19h Ophiuchus 17h20 – 20h30 Sagittaire
Du 18 au 24 6h30 – 8h Balance 17h30 – 18h20 Ophiuchus 5h40 – 8h Vierge 17h10 – 18h40 Sagittaire 17h10 – 20h10 Sagittaire
Du 25 au 31 6h30 – 8h10 Balance 17h – 18h30 Sagittaire 5h40 – 8h10 Vierge 17h – 18h20 Sagittaire 17h – 19h50 Sagittaire

Les autres phénomènes astronomiques

Voici les autres phénomènes astronomiques notables prévus ce mois-ci.

  • Le matin du 10 novembre, un beau duo sera observable : la planète Mars est juste au dessus de Spica, l’étoile la plus lumineuse de la constellation de la Vierge.
  • Le 18 novembre sera le pic d’activité des Léonides, un essaim d’étoiles filantes dont le corps parent est la comète Tempel-Tuttle.
  • À l’aube du 24 novembre, la Lune (dont on verra alors un fin croissant) sera proche de Mars dans le ciel.
  • Le matin du 25 novembre, ce sera au tour de Mercure et de la Lune de se rencontrer.
  • Le 28 novembre, en tout début soirée, Venus et Jupiter seront situées autour de la Lune.
  • Le 29 novembre, le rapprochement aura cette fois lieu entre la Lune et Saturne.
Le trio formé par la Lune, Vénus et Jupiter, vu de Paris le 28 novembre 2019 à 17h40. // Source : Capture d’écran The Sky Live, annotations Numerama

Comment trouver la constellation du Scorpion ?

L’observation du ciel est facilitée lorsqu’on connaît ses constellations principales. Le Soleil traverse la constellation du Scorpion du 23 octobre au 22 novembre. La bonne nouvelle, c’est que cette constellation est facile à trouver : vous pouvez l’identifier directement, sans utiliser ses voisines comme repère.

Pour bien identifier la constellation, il faut rechercher son étoile dominante, Antarès. C’est une étoile supergéante rouge. Elle est repérable à sa brillance.

La constellation du Scorpion se repère à l’aide de son étoile Antarès. // Source : Capture d’écran Google Sky, annotations Numerama

Avec un peu d’imagination, il est possible de voir le scorpion autour d’Antarès (l’étoile est en quelque sorte le haut de son corps). Plus haut, on distingue les pinces de la bête, tandis qu’un autre ensemble d’étoiles semble dessiner sa queue pointue. Le Scorpion est moins célèbre que d’autres constellations car, vu d’Europe, il reste très près de l’horizon lorsque la constellation est levée.

Vous savez désormais comment observer le ciel en novembre 2019. Pensez à vous habiller chaudement avant de sortir regarder les étoiles. Bonne observation !

Partager sur les réseaux sociaux