En octobre 2019, il y aura de nouvelles occasions de regarder le ciel. Un essaim d'étoiles filantes est au programme. Uranus sera également à l'opposition. Voici les dates à retenir ce mois-ci.

L’équinoxe d’automne est passé et il faudra peut-être un peu plus se couvrir pour sortir regarder les étoiles à la nuit tombée ou à l’aube. Mais ne vous découragez pas ! En octobre 2019, le spectacle céleste continue. Des rapprochements d’astres sont au programme, ainsi qu’un essaim d’étoiles filantes.

Voici les dates à noter pour savoir quand profiter des prochains événements astronomiques.

Les phases de la Lune

« Lune noire », « lune de sang », « lune bleue »… Le satellite naturel de la Terre est régulièrement affublé de tout un tas d’expressions sans signification astronomique. Ce que l’on peut dire sur la Lune, en revanche, c’est qu’elle passe par différentes phases. En 29 jours environ, l’astre effectue une lunaison. De notre planète, nous voyons une partie de la Lune illuminée par le Soleil. On distingue 4 phases principales.

  • Le samedi 5 octobre, ce sera la phase du premier quartier. On peut parler de demi-lune. La Lune est en quadrature est.
  • Le dimanche 13 octobre sera le jour de la pleine lune. Sa face visible est entièrement illuminée par le Soleil. Ce simple fait a inspiré de nombreuses croyances et légendes.
  • Le lundi 21 octobre, on retrouvera une demi-lune. Cette fois-ci, la Lune est en quadrature ouest. On parle aussi du dernier quartier.
  • Le lundi 28 octobre, ce sera la nouvelle lune. Inutile de la chercher car elle n’est tout simplement pas visible.
Une demi-lune. // Source : PublicDomainPictures.net (photo recadrée)

Les planètes observables à l’œil nu

Il faut parfois sortir les jumelles pour observer les astres. Mais ce n’est pas toujours une obligation. Plusieurs planètes sont visibles à l’œil nu ce mois-ci. Voici dans quelles directions les chercher et à quelles heures les observer.

  • Tout au long du mois, vous pourrez observer Jupiter dans la constellation de l’Ophiuchus, Saturne dans la constellation du Sagittaire et Mars dans la constellation de la Vierge. La semaine du 1er au 6 octobre, Jupiter et Saturne sont visibles dès 19h30, et disparaissent respectivement vers 22h20 et 0h20. Mars apparaît brièvement, entre 7h et 7h50. Mercure et Vénus sont aussi logées dans la constellation de la Vierge, où on les voit entre 19h30 et 19h50.
  • Du 7 au 13 octobre, Jupiter et Saturne sont observables à partir de 19h20, puis jusqu’à 21h50 pour la première et 23h40 pour la deuxième. Mars se montre entre 7h et 8h. Vénus, toujours dans la constellation de la Vierge, est visible entre 19h20 et 19h40. Mercure est dans la constellation de la Balance entre 19h20 et 19h40.
  • Du 14 au 20 octobre, Mercure ne change pas de constellation : observez-la entre 19h et 19h30. Vénus est passée dans la constellation de la Balance, où elle est observable entre 19h et 19h30 également. Mars est visible entre 6h50 et 8h10. Jupiter et Saturne font leur apparition à 19h. Jupiter disparaît du ciel à 21h30 et Saturne à 23h20.
  • Du 21 au 27 octobre, aucune de ces planètes ne change de constellation, par rapport à la semaine précédente (et ce sera comme ça jusqu’à la fin du mois). Dans la constellation de la Balance, Mercure et Vénus se montrent à 18h50, jusqu’à 19h20. Saturne et Jupiter aussi apparaissent à 18h50. Regardez Jupiter jusqu’à 21h10, et Saturne jusqu’à 22h50. Mars est observable de 6h50 à 8h20.
  • Du 28 au 31 octobre, vous pouvez voir Mercure et Vénus dans la constellation de la Balance dès 17h40 (jusqu’à 18h pour Mercure et 18h20 pour Vénus). Mars est dans la constellation de la Vierge entre 5h50 et 7h30. Jupiter et Saturne sont dans l’Ophiuchus dès 17h40, et en disparaissent respectivement à 19h50 et 21h20.
Mercure. // Source : Pixabay (photo recadrée)

Les autres phénomènes astronomiques

En octobre, un essaim d’étoiles filantes pointe le bout de son nez. Il y a aura aussi quelques belles occasions de regarder Saturne et Jupiter aux côtés de la Lune.

  • Le 3 octobre, vous pourrez profiter du coucher de la Lune pour repérer Jupiter qui en sera très proche.
  • Le 4 octobre, Jupiter et Saturne seront de part et d’autre de la Lune.
  • Le 5 octobre, Saturne sera observable à proximité de la Lune, le soir.
  • Le 17 octobre, la Lune sera à proximité d’une belle étoile, Aldébaran, le matin. C’est l’étoile la plus brillante de la constellation du Taureau.
  • Le 21 octobre marquera le maximum de l’essaim d’étoiles filantes des Orionides.
  • À l’aube du 25 octobre, vous pourrez voir la lumière cendrée sur la Lune.
  • Le 27 octobre sera le jour du passage à l’heure d’hiver. Il faudra reculer sa montre d’une heure.
  • Le 28 octobre, sortez les jumelles pour admirer Uranus qui se trouvera à l’opposition dans le Bélier. La planète se trouve à l’exact opposé du Soleil.
  • Le 31 octobre, Jupiter et la Lune sont à nouveau proches dans le ciel.
Uranus. // Source : Wikimedia/CC/NASA/JPL-Caltech (photo recadrée)

Comment trouver la constellation de la Balance ?

Ce mois-ci, Mercure et Vénus seront souvent situées dans la constellation de la Balance. Pour espérer observer ces planètes, encore faut-il savoir situer cette constellation, que le Soleil traverse du 31 octobre au 22 novembre.

Malheureusement, la luminosité de cette constellation est assez limitée. Il faut donc se servir de la constellation du Scorpion, qui se trouve juste à côté, pour la repérer. D’ailleurs, la constellation de la Balance faisait à l’origine partie de la constellation du Scorpion (on imaginait alors qu’elle représentait ses « pinces »).

La constellation de la Balance se repère à l’aide de la constellation du Scorpion. // Source : Capture d’écran Google Sky (annotations Numerama)

La constellation du Scorpion est très brillante et se repère directement dans le ciel. Son étoile Antarès, éclatante et rougeâtre, peut vous aider à l’identifier. Le mois dernier, Antarès a formé un beau trio céleste avec Jupiter et la Lune.

Vous savez désormais comment observer le ciel en octobre 2019. N’oubliez pas de vous habiller chaudement pour regarder les étoiles, et bonne observation !

Crédit photo de la une : Pixabay (photo recadrée)

Partager sur les réseaux sociaux