L'hypothèse selon laquelle les étoiles tournent plus lentement avec l'âge est remise en cause. Un astronome a mesuré la rotation d'une étoile en fin de vie qui tourne étonnamment vite.

On pensait que les étoiles en fin de vie tournaient plus lentement sur elles-mêmes. Pourtant, une étoile qui tourne bien rapidement pour son grand âge a été repérée dans l’espace. Elle pourrait perturber le scénario que les scientifiques avaient imaginé, rapporte ScienceNews le 2 août 2019.

L’étoile en question se trouve dans la constellation du Verseau et fait partie d’un système à 3 étoiles, 94 Aquarii. Travis Metcalfe, astronome membre de l’institut des sciences spatiales de Boulder (Colorado), a présenté ses mesures de la rotation de cette étoile le 30 juillet dernier lors d’une conférence. 94 Aquarii Aa, située à 69 années-lumières de la Terre, tournait bien plus vite que ce que l’on aurait pu penser.

Une planète et sa lune dans un système à 3 étoiles. // Source : Flickr/CC/Maxwell Hamilton (photo recadrée)

Un tour en 47 jours… au lieu de 78

La couleur et la brillance de l’étoile située dans le système Aquarii 94 semblent bien indiquer qu’elle est en fin de vie. Habituellement, les chercheurs utilisent la décélération de la rotation des étoiles pour estimer leur âge. La nouvelle mesure de cette étoile vient donc perturber ce repère. Elle est âgée de 6,2 milliards d’années et est un peu plus massive que notre Soleil (qui a lui 4,2 milliards d’années). Selon les prédictions des scientifiques, l’astre devrait effectuer un tour en 78 jours si sa rotation avait ralenti au cours de sa vie. Pourtant, l’étoile effectue une rotation en 47 jours.

Pour les chercheurs, cette observation est importante : elle contredit l’hypothèse selon laquelle la rotation des étoiles ralentirait de façon continue avec l’âge. En réalité, ces astres pourraient connaître une sorte de « crise de la quarantaine » qui interromprait ce processus, résume ScienceNews. « Ce processus de rotation ralentie qui, nous le supposions, se produisait indéfiniment au cours de la vie d’une étoile, peut être interrompu au milieu de sa vie », annonce Travis Metcalfe.

Son champ magnétique aurait changé de forme

Que se passe-t-il au milieu de la vie de ces étoiles pour que leur rotation ne devienne pas plus lente ? D’après l’astronome, l’explication réside dans le champ magnétique de ces astres. S’il change de forme au beau milieu de la vie de l’étoile, il peut contribuer au phénomène mesuré par Travis Metcalfe avec 94 Aquarii Aa.

Le champ magnétique d’une étoile. // Source : Wikimedia/CC/John Rowe Animation, CSIRO (photo recadrée)

En 2016, le chercheur avait déjà publié une étude dans Nature dans laquelle il constatait que des étoiles repérées à l’aide du télescope spatial Kepler tournaient étonnamment vite pour leur âge. Grâce au TESS (« Transiting Exoplanet Survey Satellite », soit le Satellite de recensement des exoplanètes en transit), un autre télescope spatial de la Nasa, Travis Metcalfe a pu étudier en détail l’âge et la masse de 94 Aquarii Aa.

Si ces résultats sont confirmés, ils risquent de donner du fil à retordre aux astronomes. Cela signifierait qu’il ne serait plus possible d’utiliser la vitesse de rotation des étoiles pour pouvoir estimer leur âge.

Partager sur les réseaux sociaux