La sonde New Horizons dévoile petit à petit des versions des clichés d'Ultima Thulé plus détaillées. Le plus lointain objet exploré par l'humanité est couvert de mystérieux cratères.

Ultima Thulé, le plus lointain objet exploré par l’humanité, est couvert de nombreux et étranges cratères. C’est ce que l’on peut découvrir dans une photographie mise à jour de ce petit corps céleste, publiée par la Nasa le 24 janvier 2019.

Le cliché a été immortalisé le 1er janvier par New Horizons, une sonde lancée en 2006 pour explorer Pluton dans un premier temps. Pendant les premières heures de l’année 2019, elle est passée à 3 500 kilomètres d’Ultima Thulé, un corps situé dans la ceinture de Kuiper — une zone qui contient des vestiges de la formation du système solaire.

La nouvelle image d’Ultima Thulé a été prise lors de ce survol, alors que la sonde était à 6 700 kilomètres de l’objet. Elle a été transmise à la Terre entre le 18 et le 19 janvier. À ce jour, c’est l’image la plus détaillée d’Ultima Thulé.

Plus de 30 cratères

Le nouveau cliché permet de découvrir l’existence de « petites fosses allant jusqu’à 0,7 kilomètre de diamètre », constate la Nasa. L’une d’elles est particulièrement impressionnante : elle se trouve sur la plus petite sphère de l’objet — la « tête » du bonhomme de neige — et mesure environ 7 kilomètres. À titre de comparaison, Ultima Thulé mesure environ 30 kilomètres de long.

L’Association française d’astronomie dénombre entre 30 et 40 cratères sur Ultima Thulé grâce à cette image. Or, elle note que les collisions ne sont pas fréquentes dans la ceinture de Kuiper. Les scientifiques ne s’attendaient probablement pas à voir autant de traces de trous sur l’objet.

Plusieurs explications sont possibles

L’origine de ces fosses reste énigmatique. La Nasa ignore si elles sont « des cratères d’impact ou le résultat d’autres processus » comme un trou laissé par un dégazage ou un effondrement du sol.

La sonde New Horizons, qui se trouve à environ 6,64 milliards de kilomètres de la Terre, s’éloigne actuellement d’Ultima Thulé et du Soleil à 50 700 kilomètres par heure. D’autres photos plus précises sont encore attendues par la Nasa dans les prochains mois.

Partager sur les réseaux sociaux