L’astéroïde 2012 TC4 va frôler la Terre le 12 octobre 2017. C’est l’occasion pour la Nasa de tester son système de défense contre les astéroïdes.

La Nasa réfléchit depuis longtemps à un programme dont l’objectif est de détecter et de traquer les astéroïdes qui pourraient être potentiellement dangereux pour la Terre. C’est la mission du Planetary Defense Coordination Officedont la création a été annoncée en janvier 2016 par la Nasa.

Le passage de l’astéroïde 2012 TC4, découvert par les astronomes en 2012, et prévu le 12 octobre 2017, est l’occasion pour les scientifiques de tester l’efficacité du programme, qui consiste à collecter plus de données sur l’astéroïde pour contrer d’autres éventuelles menaces. Le 2012 TC4 devrait passer à un quart de la distance entre la Terre et la lune c’est-à-dire entre 6 760 et 274 000 kilomètres de nous, mais les astronomes ne sont pas sûrs de sa trajectoire exacte.

La Nasa insiste sur le fait que l’astéroïde n’a aucun risque de percuter la Terre et c’est justement l’occasion pour l’agence de tester son système de défense sur l’astéroïde.
Selon Paul Chodas, responsable du CNEOS (Center for Near-Earth objet Studies), le Centre d’étude pour les objets géocroiseurs, « c’est la cible parfaite pour un exercice, car même si nous connaissons assez bien l’orbite de TC4 en 2012 pour être absolument certains qu’il n’entrera pas en collision avec la Terre, nous n’avons pas encore déterminé sa trajectoire exacte ».

CC NASA

Un « travail d’équipe »

Le programme de défense de la Nasa résulte d’un immense « travail d’équipe », selon les dires de Vishnu Reddy, responsable de l’équipe de l’observation de 2012 TC4, qui implique plus d’une douzaine d’universités et de laboratoires partout dans le monde. « Cet effort va tester tout le système […] », ajoute le scientifique.

L’astéroïde 2012 TC4 mesurerait entre 9 et 30 mètres de diamètre, c’est-à-dire une taille équivalente ou supérieure à celle du météore Tchaliabinsk (20m), qui était tombé en 2013 en Russie et qui avait provoqué des dégâts matériels et plus d’un millier de blessés. Il est donc important pour la Nasa de repérer les objets potentiellement dangereux assez tôt pour intervenir, ce qui est l’objectif du programme DART, qui doit pouvoir dévier un astéroïde menaçant.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !