Une « patate anticyclonique » désigne une masse d’air de haute pression. Ce phénomène météorologique arrive en France. Mais, pourquoi le nommer en parlant d’une patate ?

Plus d’un mois après la tempête Ciaran survenue en France, un nouveau phénomène météorologique est annoncé. Les météorologues parlent d’une « patate anticyclonique » pour décrire les conditions météorologiques de la fin de la semaine du 11 décembre 2023. Que cela signifie-t-il ? Faut-il se préparer à une météo inhabituelle ?

« Arrivée très probable de la patate anticyclonique d’ici la fin de la semaine prochaine. Même si cette vaste poche de hautes pressions devrait persister peu de temps selon les scénarios actuels, les pressions modélisées restent très élevées », indiquait Guillaume Jauseau, prévisionniste chez Météo-Contact, sur son compte X le 9 décembre. Stéven Tual, météorologue chez Météo Concept, a renchéri le 13 décembre sur son propre compte X : « Les conditions anticycloniques vont revenir à partir de vendredi. Elles vont s’imposer jusqu’au moins le mardi 19. […] On parle de patate anticyclonique. »

La « patate anticyclonique ». // Source : Via X @StevenTual_off
La « patate anticyclonique ». // Source : Via X @StevenTual_off

Une patate anticyclonique, c’est quoi ?

« L’expression existe, confirme à Numerama Loïs Pourchet, prévisionniste à Météo-France. On parle de patate anticyclonique quand on a une masse d’air qui a pour tendance d’avoir des mouvements descendants, sur la verticale. Ce sont des hautes pressions, à l’inverse des basses pressions que l’on a en cas de tempête, qui arrivent sur la France et s’installent sur le pays pour les prochains jours. »

Le mot de « patate » est lié à la forme prise par ces conditions anticycloniques lorsqu’elles sont représentées sur une carte, poursuit le spécialiste : « On regarde des courbes d’égale pression et ces courbes ont tendance à prendre la forme d’une patate. » Le terme décrit aussi plutôt bien la sensation de lourdeur associée au phénomène. « On a tendance à avoir des mouvements, liés à ces conditions anticycloniques, qui viennent plaquer l’humidité près des sols. »

Un temps plus sec et froid arrive France

Météo-France annonce effectivement, dans une publication datée du 13 décembre, que « les conditions météo vont changer en fin de semaine, avec l’arrivée d’un temps plus sec et plus froid ». Actuellement, c’est une rivière atmosphérique (une bande étroite d’humidité) qui apporte en France d’importantes pluies, qui s’estompe. « À partir de vendredi, un anticyclone se met en place sur le pays : les pluies s’arrêtent sur tout le pays et le ciel est variablement nuageux. Ce temps plus calme se maintiendra jusqu’en milieu de semaine prochaine », détaille Météo-France.

Le service français de météorologie précise que la présence de ce nouvel anticyclone ne rime pas nécessairement avec un temps plus agréable et ensoleillé : « la situation est propice au développement de nuages bas, de grisailles et de brouillards ».

Rien de tout cela n’est inhabituel ou inquiétant. « On a eu des conditions anticycloniques assez durablement l’hiver dernier, donc ce n’est pas exceptionnel », rappelle Loïs Pourchet à Numerama. Ces prochains jours, « le centre de l’anticyclone va progressivement se décaler sur l’Europe de l’Ouest, donnant un temps plus maussade, très peu perturbé ».


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !