Plusieurs tweets viraux annoncent la présence d’un « trou » géant dans le Soleil, affirmant que l’étoile serait sur le point d’exploser. Pourtant, la situation est normale. C’est ce qu’on appelle un trou coronal.

« Un trou géant dans le Soleil est désormais plus grand que 60 Terre et est en train d’exploser. » Le 6 décembre 2023, peut-être êtes-vous tombés sur ce genre de tweets en parcourant le réseau social X. Et, probablement, cela vous a-t-il inquiété, en découvrant des images du Soleil semblant comme percé d’un sombre trou béant. Toutefois, tout est normal. L’étoile ne va pas exploser.

Contrairement à ce que laissent penser ces publications inquiétantes, le Soleil n’est pas transpercé d’un véritable trou. Cette structure sur le Soleil n’est en réalité visible qu’en lumière ultraviolette. « Ce genre de ‘trou’ n’est pas visible sur toutes les images. En lumière visible, on ne les voit pas ! », note AurorAlpes, un compte sur X spécialisé dans la vulgarisation scientifique et les aurores boréales.

Ce « trou » dans le Soleil est un trou coronal : qu’est-ce que c’est ?

Le phénomène que l’on voit sur ces clichés n’affecte que la couronne solaire, soit la partie la plus externe du Soleil. « Il s’agit d’un trou coronal et c’est tout à fait normal », a confirmé Andrew McCarthy, un astrophotographe habitué aux observations du Soleil, sur X.

Comme le rappelle l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA), les trous coronaux prennent l’apparence de « régions sombres dans la couronne solaire sur les images solaires dans le rayonnement ultraviolet extrême (UVE) ». La teinte sombre de ces structures est liée au fait que ces régions sont plus froides et moins denses que ce qui les entoure. « Les trous coronaux peuvent se former à tout moment et à tout endroit du Soleil », souligne également la NOAA.

Évolution du trou coronal au fil des mois. // Source : Via X @TamithaSkov
Évolution du trou coronal au fil des mois. // Source : Via X @TamithaSkov

Les trous coronaux sont associés à des émissions de vent solaire dans l’espace. Le phénomène est cependant à distinguer de l’éruption solaire (plus brève). « Généralement, un trou coronal peut faire plusieurs fois le tour de notre étoile, ajoute AurorAlpes. Celui qui vient de passer devant nous se développe tranquillement depuis septembre. »

La situation n’a donc rien d’inhabituel ou de préoccupant. « Il n’y a pas de quoi s’inquiéter […]. Notre Soleil fait des choses solaires, comme d’habitude. Si le Soleil était sur le point d’exploser (et que je le voyais venir), je vous le ferais savoir », complète Andrew McCarthy. « Ce ‘trou’ est normal. Le Soleil suit un cycle de 11 ans en moyenne, et là, on est dans son pic d’activité. Non, il ne va pas ‘s’ouvrir en 2’, il n’a pas de trou à sa surface, il est juste actif, et c’est magnifique ! », conclut AurorAlpes.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.