La première éclipse de Soleil de 2023 s’est produite dans l’hémisphère sud. Dans la nuit du 19 au 20 avril, le Soleil a été occulté par la Lune lors d’une rare éclipse hybride. Voici les photos inoubliables du phénomène.

Quelques chanceux ont pu assister directement à une éclipse solaire un peu particulière, dans la nuit du 19 au 20 avril 2023. Il s’agissait d’une éclipse hybride, aussi connue sous le nom d’éclipse totale-annulaire ou éclipse mixte. Concrètement, cela veut dire que l’aspect de l’éclipse change avec le déplacement de l’ombre de la Lune sur la Terre : selon le lieu d’observation, on voit une éclipse totale ou annulaire.

Les Français de l’hexagone ne pouvaient pas voir directement le phénomène, car l’éclipse était visible depuis une partie l’hémisphère sud. L’éclipse hybride commençait dans le sud de l’océan Indien et s’achevait dans l’océan Pacifique. Sa trajectoire incluait peu de zones continentales. Toutefois, plusieurs observatoires ont pu capter des images de l’éclipse en direct, pour que nous puissions aussi la vivre en temps réel à distance.

Les photos souvenirs d’une rare éclipse hybride

Des observateurs ont aussi partagé leurs photographies de cette éclipse sur les réseaux sociaux. Ci-dessous, on admire ainsi l’éclipse dans sa phase partielle, avant le moment du maximum.

Le Soleil est un peu plus « croqué » par la Lune dans cet autre cliché, montrant l’étoile 30 minutes avant le moment de l’éclipse totale. L’image est obtenue depuis Exmouth, une ville australienne à la pointe du Cap du Nord-Ouest — l’une des rares terres sur lesquelles la bande de centralité de l’éclipse hybride est passée.

40 % du Soleil occulté par la Lune. // Source : Capture d'écran Instagram kymillman
40 % du Soleil occulté par la Lune. // Source : Capture d’écran Instagram kymillman

L’observation d’une éclipse solaire est dépendante de la météo. Mais, la couverture nuageuse ne gâche pas forcément toujours le spectacle : dans cette vidéo, on distingue le Soleil jouant à cache-cache dans les nuages, en pleine éclipse.

La Lune auréolée de la couronne solaire

Puis, le moment tant attendu : l’éclipse totale de Soleil. Ce maximum de l’éclipse est survenu à 6h16 (heure de Paris). Pendant à peine plus d’une minute, on ne voit plus que la couronne solaire.

L'éclipse dans sa phase totale. // Source : Capture d'écran Instagram @gwen.blanck
L’éclipse dans sa phase totale. // Source : Capture d’écran Instagram @gwen.blanck

Si les éclipses solaires fascinent autant, ce n’est pas seulement en raison de ces images mémorables de la Lune « grignotant » le Soleil. Durant quelques instants, ce phénomène astronomique obscurcit le ciel en pleine journée. C’est ce que l’on peut voir dans une brève vidéo tournée au golfe d’Exmouth : la plage se trouve comme plongée subitement dans la nuit.

Voici également à quoi ressemblait l’éclipse vue de l’espace, à 36 000 km d’altitude, par le satellite météorologique Himawari. On distingue l’ombre de la Lune projetée de la gauche vers la droite.

Rappelons, car c’est toujours utile, que l’observation d’une éclipse solaire est risquée pour vos yeux. Il faut donc impérativement se protéger en portant des lunettes adaptées (et non des lunettes de Soleil) et récentes. Sans cet équipement, il ne faut pas tenter d’observer le Soleil à l’œil nu, sous peine de brûlure grave du fond de l’œil. Il existe des tas d’astuce pour observer une éclipse en sécurité, de façon indirecte. Une passoire fait parfaitement l’affaire.

Quand aura lieu la prochaine éclipse de Soleil ?

Les chasseurs et chasseuses d’éclipses solaires doivent dorénavant patienter quelques mois avant le prochain phénomène semblable. Le 14 octobre 2023, une nouvelle éclipse de Soleil se produira. Ce sera une éclipse annulaire, observable depuis l’Amérique.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.