Quelques heures avant l’ouverture de la fenêtre de tir, la Nasa a constaté une fuite d’hydrogène liquide sur la fusée d’Artémis I. Un dépannage a eu lieu. Heureusement, la mission vers la Lune ne semble pas compromise.

Mise à jour du 31 août à 9h15 : Le lancement de la fusée d’Artémis I est finalement repoussé. Après le problème de fuite de carburant, qui était visiblement résolu, la Nasa a constaté un autre souci, au niveau des moteurs de l’étage principal de la fusée. Il était impossible de les amener à la bonne température pour le départ. Une nouvelle tentative de décollage est prévue le samedi 3 septembre, à partir de 20h17 (heure française).

Article original : La Nasa s’est longuement préparée à ce jour : le lundi 29 août 2022, l’agence spatiale prévoit de renvoyer une fusée vers la Lune. C’est la première mission du programme Artémis, dont l’ambition est de ramener un jour les humains sur le satellite naturel terrestre. Le lancement d’Artémis I est prévu à partir de 14h33, heure française (avec une fenêtre de tir ouverte pendant 2h). Néanmoins, l’agence spatiale a constaté un problème de fuite, alors que le réservoir de la fusée était en train d’être ravitaillé.

Aux alentours de 8h du matin (heure française), la Nasa a commencé à remplir l’étage central de sa fusée Space Launch System (SLS) en oxygène liquide (une opération qui prend entre 3 et 4 heures). Puis, vers 8h30, elle a entamé le remplissage de l’étage principal en hydrogène liquide, également dans l’étage principal du SLS. Vers 9h05, soit 5 heures avant le lancement d’Artémis I, 24 % de l’oxygène liquide était rempli, ainsi que 4 % de l’hydrogène liquide. L’oxygène fait office de comburant et l’hydrogène de carburant.

L’incident est survenu pendant « la transition entre le remplissage lent d’hydrogène liquide dans l’étage central de la fusée Space Launch System et les opérations de remplissage rapide », a précisé la Nasa dans une publication de blog. À ce moment-là, « un pic de la quantité d’hydrogène autorisée à s’échapper dans le bidon de purge » a été constaté. Un dépannage a été organisé, en commençant à « inverser le flux d’hydrogène liquide dans l’étage central ».

La Nasa a mentionné qu’un problème semblable avait déjà eu lieu lors d’une répétition du remplissage. Cependant, elle a ajouté que la cause du problème pouvait être différente de ce qui avait eu lieu pendant cet essai.

nasa artémis 1 sls
La fusée SLS. // Source : Flickr/CC/NASA/Bill Ingalls (photo recadrée)

Le lancement d’Artémis I ne semble pas compromis

Lorsque l’incident est survenu, la Nasa n’a pas indiqué si le lancement de sa fusée était compromis. « Il y a encore une chance raisonnable d’un lancement aujourd’hui, mais ce n’est pas optimal », commentait alors sur Twitter Eric Berger, journaliste spécialiste de l’exploration spatiale. Il a également relevé que les problèmes avec l’hydrogène ne se sont pas produits lors de tests menés avec l’étage central au Stennis Space Center, un banc d’essai de moteurs fusées de la Nasa, dans l’État du Mississipi. « Cela suggère que le problème vient des connexions au centre spatial Kennedy », a-t-il souligné.

Vers 10h20, la Nasa a indiqué que « la fuite est à un niveau acceptable » et que les opérations de remplissage rapide, d’oxygène et d’hydrogène, avaient pu reprendre. À 10h30, les réservoirs étaient remplis à 75% d’oxygène et à 48% d’hydrogène. Pendant que le remplissage de l’étage central en hydrogène était en cours, la Nasa a donné le feu vert pour commencer le ravitaillement de l’étage supérieur de la fusée (celui qui va donner l’impulsion au vaisseau Orion, pour qu’il se dirige vers la Lune). Ce choix paraissait donc plutôt encourageant, pour la suite des opérations. « Les équipes continuent de travailler en vue de la fenêtre de lancement », selon la Nasa.

Puis, bonne nouvelle : vers 11h40, la Nasa a fait savoir que les deux réservoirs, d’oxygène et d’hydrogène, étaient pleins. Tout semble continuer comme prévu : la Nasa travaille toujours dans la perspective de lancer Artémis I dans la fenêtre de lancement de 2h, qui s’ouvre à 14h33.