Plusieurs années séparent deux images prises par les télescopes Hubble et James Webb. Elles nous montrent comment se sont déplacées certaines étoiles, que l’on voit devant la Roue de Chariot, en 27 ans.

C’est encore une belle vue sur l’Univers que le télescope James Webb a permis d’obtenir. Le 2 août 2022, la Nasa a dévoilé l’image grandiose de la galaxie de la Roue de chariot prise par le JWST. Cette galaxie avait déjà été observée par le passé grâce au télescope spatial Hubble, en 1995. Grâce à James Webb, on peut désormais aller au-delà de certaines des limites de Hubble, pour voir de nouveaux détails dans les images.

Dans un tweet partagé le 5 août 2022, Mark McCaughrean, membre de l’ESA (Agence spatiale européenne), montre justement une comparaison entre l’image de la Roue de chariot prise par le télescope Hubble et celle prise par le télescope James Webb. Nous pouvons y observer de manière impressionnante les mouvements et les déplacements des étoiles situées au premier plan de l’image, dans un laps de temps de 27 années.

Des étoiles qui dansent devant la galaxie depuis 27 ans

Les mouvements effectués par les étoiles, tels qu’ils ont été représentés dans cette animation, sont semblables à des pas de danse. Mais, que se passe-t-il exactement ? Pourquoi les étoiles ont-elles autant bougé en presque 3 décennies ? Selon Mark McCaughrean, les mouvements des étoiles pourraient être dus à « la rotation de notre galaxie, la Voie lactée, dans laquelle se trouvent ces quatre étoiles ». Autrement dit, nous serions en train de percevoir la rotation de notre galaxie, via les déplacements d’étoiles sur les images.

On sait aussi que les étoiles possèdent un « mouvement propre » : au fil des ans, elles avancent les unes par rapport aux autres, vu de la Terre, entrainant ainsi également le changement des constellations. Edmund Halley est le premier astronome et physicien à s’être interrogé à ce sujet. Il avait pu observer le mouvement de trois étoiles, considérées parmi les plus brillantes : Procyon, Arcturus et Sirius. L’astronome est arrivé à la conclusion que celles-ci se déplaçaient effectivement dans la galaxie. Néanmoins, ici, Mark McCaughrean ne semble pas évoquer cette piste d’explication.

james webb galaxie de la Roue de chariot
Image du télescope James Webb montrant la Roue de chariot. // Source : ESA

Sur l’image publiée par l’ESA, on peut par ailleurs remarquer la présence de plusieurs anneaux lumineux. Le premier anneau, situé un peu plus au centre, a une luminosité très élevée, tandis que le second, qui se situe plus à l’extérieur, serait en expansion depuis 440 millions d’années.