Ingenuity ne sera pas le seul hélicoptère envoyé sur Mars par la Nasa. L’agence spatiale a annoncé que deux autres giravions seront lancés pour rejoindre Perseverance. Ils doivent contribuer au retour des échantillons sur Terre.

Les échantillons prélevés par le rover Perseverance sur Mars ne sont pas destinés à y rester. L’objectif de la mission Mars 2020, dont l’astromobile est la pièce maîtresse, est de ramener un jour ces prélèvements sur notre planète. Comment ? Les agences spatiales américaine (Nasa) et européenne (ESA) y travaillent. Elles ont présenté lors d’une conférence ce mercredi 27 juillet 2022 la manière dont elles envisagent ce retour des prélèvements.

Lors de cet événement, les agences spatiales ont fait une annonce importante. Il est désormais prévu que deux hélicoptères, capables de prendre des photos, contribuent au retour des échantillons. Ils devraient ressembler à Ingenuity, le seul giravion qui a réussi, à ce jour, l’exploit de voler sur la planète rouge. Ce petit hélicoptère accompagne Perseverance dans ses déambulations sur Mars, et a déjà largement rempli sa mission.

« L’hélicoptère était pour nous une aspiration, a déclaré Thomas Zurbuchen, administrateur associé à la Nasa, lors de la conférence. C’est pourquoi nous faisions des démonstrations techniques. Nous voulions voir si cette idée fonctionnait. Notre équipe s’est sentie à l’ase avec l’utilisation des hélicoptères. »

ingenuity helicoptere mars nasa gill
Ingenuity sur Mars. // Source : NASA/JPL-Caltech/LANL/CNES/IRAP/Kevin M. Gill

Adieu Fetch rover, bonjour les 2 hélicoptères

Les deux engins vont remplacer le projet de « Fetch rover », qui était à l’origine prévu. C’est lui qui était censé débarquer à proximité de Perseverance en 2029, pour aller collecter les tubes déposés au sol par son homologue. Ce rover devait ensuite rouler pour apporter les tubes à un atterrisseur. C’est la mission Sample Retrieval (SR). Il est donc clair désormais que ce Fetch rover est annulé de la mission, et qu’il sera remplacé par les deux hélicoptères.

Les deux robots vont servir de soutien au rover Perseverance. Car la Nasa a également précisé une nouvelle information importante : le rover devra apporter lui-même ses prélèvements à l’atterrisseur. Autrement dit, Perseverance devra toujours fonctionner d’ici 2029.

Même s’ils devraient ressembler à Ingenuity, les deux petits hélicos ne seront pas exactement comme lui. Ils pourraient s’en distinguer par la présence d’un bras, leur permettant de collecter les échantillons déposés à la surface de Mars. Ces robots pourraient également être montés sur des roues, ce qui les aiderait à se déplacer à la surface de la planète. On peut soupçonner, comme le fait remarquer sur Twitter le docteur en planétologie Thomas Appéré, que le coût de développement de ces machines sera élevé. D’autant plus qu’il faut que ces machines puissent porter une masse de 150 grammes, soit le poids des tubes de Perseverance une fois remplis.