Tous les 15 ans, les anneaux de Saturne semblent disparaître. En réalité, ils sont toujours là. Ce sont les saisons de la planète qui donnent cette drôle d’impression, vu de la Terre.

Même si elle a aussi des anneaux, Jupiter ne peut pas ravir la vedette à Saturne. La sixième planète du système solaire possède sans conteste les anneaux les plus spectaculaires, que nous avons la chance de pouvoir observer. Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que tous les 15 ans, les anneaux de Saturne semblent comme disparaître. Comment expliquer cet étrange phénomène ?

Heureusement, ce n’est que temporaire. Et surtout, c’est une perception qui ne reflète pas la réalité. Les anneaux sont toujours là (même si l’on sait que, malheureusement, ces structures si uniques sont menacées de disparaître un jour, pour de bon). L’astronome Eric Lagadec, de l’Observatoire de la Côte d’Azur, explique l’origine du phénomène sur son compte Twitter, le 22 juillet 2022. C’est la faute des saisons.

Les anneaux de Saturne sont vus « par la tranche »

« Sur Saturne aussi, il y a des saisons en raison de l’inclinaison de la planète par rapport au plan de son orbite, résume le spécialiste. [L’équateur de Saturne est incliné de 27°, par rapport à son orbite.] Ainsi, tous les 15 ans, les anneaux semblent disparaître, car ils sont vus par la tranche. » En quelque sorte, les anneaux nous apparaissent moins épais à cette période, si l’on tente d’observer Saturne. C’est ce que l’on voit bien sur cette image, obtenue par l’astrophotographe Damian Peach : il s’agit d’un assemblage de vues de Saturne, prises sur une période de 15 ans.

saturne 15 ans
Observations de Saturne, pendant une durée de 15 ans, par Damian Peach. // Source : Via Twitter @peachastro

Actuellement, si vous essayez d’observer Saturne au télescope, vous devriez pouvoir distinguer ses anneaux. La prochaine fois que les anneaux de la planète seront visibles « par la tranche », et que nous aurons donc l’impression (fausse) qu’ils ont disparu, ce sera en 2025, prévient Eric Lagadec.

Les anneaux de Saturne, qui forment un système s’étendant jusqu’à 282 000 kilomètres de la planète, ne sont pas seulement sublimes. En les étudiant, les scientifiques peuvent en apprendre davantage sur le passé de cette grosse planète gazeuse, notamment sur sa formation.